Rubriques




Se connecter à

Derniers jours d'exposition des élèves de l'Université dans la Ville

La salle Rizal au Centre expose jusqu'à ce soir les œuvres des élèves de l'Université dans la ville de Beausoleil (UDLVB), des professeurs Ewa Hurtaud pour la couture, Christian Avon pour la photographie et Jean-Charles Grassi pour les arts plastiques.

SONY ITH Publié le 29/09/2017 à 05:26, mis à jour le 29/09/2017 à 05:26
De belles créations des élèves sont exposées à la salle Rizal (1er étage du Centre), jusqu'à aujourd'hui.
De belles créations des élèves sont exposées à la salle Rizal (1er étage du Centre), jusqu'à aujourd'hui. S.I.

La salle Rizal au Centre expose jusqu'à ce soir les œuvres des élèves de l'Université dans la ville de Beausoleil (UDLVB), des professeurs Ewa Hurtaud pour la couture, Christian Avon pour la photographie et Jean-Charles Grassi pour les arts plastiques.

Le vernissage a eu lieu jeudi lors de la cérémonie de la rentrée de l'Université dans la ville, en présence du maire Gérard Spinelli, Mady Bellone, présidente de l'association et son équipe, Stéphane Manfredi, directeur du Centre, Nicolas Spinelli, adjoint délégué à la vie associative, des conseillers municipaux (1), des professeurs et élèves.

 

Le maire a rappelé que l'Université dans la ville est la première association de la commune, de par son grand nombre d'adhérents (800), qu'elle représente « une référence de qualité, un point d'ancrage de l'expression culturelle, artistique et intellectuelle sur Beausoleil ».

Il a souligné la diversité des disciplines enseignées, sans oublier les nouveautés cette année, qui sont le chinois, l'art du parfum, l'infographie, la philosophie de l'art et le Qi Gong. À noter que l'UDLVB organise également de nouvelles visites, comme celle du cabanon de Le Corbusier à Roquebrune-Cap-Martin, et des conférences notamment sur la vie et les œuvres de Chopin.

Un apéritif a clôturé la soirée dans une ambiance conviviale.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.