Rubriques




Se connecter à

Découvrez "Bohemia", un cirque version cabaret prévu très bientôt à Monaco

Nicolas Jelmoni produit et jouera dans ce spectacle qui sera proposé en début d’année sous une tente vintage dressée sur le parvis du Grimaldi Forum.

Cédric Verany Publié le 09/12/2020 à 18:15, mis à jour le 09/12/2020 à 21:05
La troupe de Bohemia, à Londres il y a deux ans. Photo DR

La dernière fois qu’il s’est produit à Monaco, c’était en janvier 2019, sur la piste aux étoiles du Festival international du cirque de Monte-Carlo. Il a empoché au passage un clown de bronze pour son numéro acrobatique en duo avec sa complice, Charlotte.

Deux ans et une pandémie plus tard, Nicolas Jelmoni est toujours artiste de cirque. Dans le secteur mondial de l’entertainment sinistré par la crise, qui a ajourné nombreux de ses projets internationaux, l’enfant du Pays a choisi de produire lui-même son retour à la scène, du 8 au 10 janvier en Principauté.

Avec un spectacle baptisé Bohemia qui sera présenté sur le parvis du Grimaldi Forum… Non pas en plein air mais sous une tente dressée à cet emplacement pour - une fois n’est pas coutume - installer l’esprit circassien au Larvotto plutôt qu’à Fontvieille.

Cet écrin, il y tient beaucoup. Il s’agit d’une spiegeltent qui sera déployée en Principauté. Une structure en bois et tissus aux airs vintage qui permet d’accueillir sous son mât 200 convives dans cette salle de spectacles éphémère aux allures de cabaret, entourée de miroirs.

 

"Rien ne remplacera le spectacle vivant"

C’est justement l’esprit du spectacle qui sera logé à l’intérieur mélangeant acrobaties, danse, comédie, théâtre et chant.

Le show a été créé à Londres par la compagnie The Black Cat Cabaret il y a deux ans avec sept artistes sur scène, une maîtresse de cérémonie chanteuse et quatre musiciens. Nicolas, à l’époque, faisait partie du casting et a souhaité proposer ce spectacle au public monégasque, via son agence événementielle 8 Stars Monaco qui produit le projet.

"Bien sûr on va adapter le show pour Monaco, avec des parties en français. Les artistes arriveront fin décembre pour répéter" explique-t-il.

 

"L’idée est aussi d’apporter un spectacle différent de cirque en Principauté. Le public connaît le cirque traditionnel dont le festival est la plus belle représentation ou le Cirque du Soleil. Entre les deux, il y a diverses formes des arts du cirque. Et ce spectacle en montre la diversité. C’est aussi pour moi une façon de performer dans diverses disciplines, et montrer le fruit de ma formation dans une école de cirque au Canada". Le tout dans un écrin un rendez-vous haut de gamme, comme dans un cabaret où l’on pourra se restaurer et prendre un verre.

Bohemia sera joué du 8 au 10 janvier. Dans des conditions sanitaires optimisées : distanciation entre les tables et jauge réduite. L’envie est aussi de pérenniser le concept pour le réitérer en Principauté à d’autres moments de l’année.

"Cette première c’est un gros challenge. Rien ne remplacera le spectacle vivant, le contact visuel, le bruit, la proximité avec les artistes. À l’heure ou énormément de projets et de show s’annulent, j’ai décidé de le faire, pour assurer le spectacle vivant et participer à ma mesure à la relance culturelle". Un challenge audacieux.

Le parvis du Grimaldi Forum est encore vide… mais une tente de cabaret devrait y pousser début janvier pour abriter le spectacle de Nicolas Jelmoni. Cyril Dodergny.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.