“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Coup d'envoi ce soir du 41e festival international du cirque de Monte-Carlo

Mis à jour le 19/01/2017 à 05:14 Publié le 19/01/2017 à 05:14
En prélude de l'ouverture du Festival, la princesse Stéphanie et sa fille aînée, Pauline Ducruet, ont lancé  la 41e édition, entourées d'artistes en compétition.

En prélude de l'ouverture du Festival, la princesse Stéphanie et sa fille aînée, Pauline Ducruet, ont lancé la 41e édition, entourées d'artistes en compétition. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Coup d'envoi ce soir du 41e festival international du cirque de Monte-Carlo

Mobilisant 162 artistes sur la piste, la série de spectacles démarre, ce soir, sous le chapiteau de Fontvieille. Avec comme chef d'orchestre, la princesse Stéphanie

Ils arrivent d'Éthiopie, de Russie, d'Ouzbékistan, de Chine, des États-Unis, de France. Ils sont 162 artistes de 17 nationalités qui composent la sélection du 41e festival du cirque international de Monte-Carlo qui démarre, ce soir, sous le chapiteau de Fontvieille.

Cent soixante-deux artistes sous la baguette d'une chef d'orchestre, la princesse Stéphanie qui travaille depuis plusieurs jours à la composition des numéros présentés pour la quinzaine de spectacles prévus jusqu'au 29 janvier.

Temps fort de cette édition, qui marque le retour à la compétition après un quarantième festival anniversaire en 2016, une heure de portes ouvertes sous le chapiteau ce samedi - 21 janvier -, à 15 heures, pour voir comment les artistes travaillent avec leurs animaux.

Une étape en attendant le verdict du jury pour savoir, dimanche soir, qui seront les Clowns d'or, d'argent et de bronze cuvée 2 017.

Princesse Stéphanie: "Nous accueillons sous le chapiteau le renouveau du cirque mondial"

Complice avec les animaux, la princesse s'est prêtée avec humour à quelques facéties avec les otaries.
Complice avec les animaux, la princesse s'est prêtée avec humour à quelques facéties avec les otaries. Photo JFO

Après l’anniversaire des 40 ans en 2016, quelle tonalité aura cette 41e édition du Festival?
C’est une autre ambiance. Je dirais que nous accueillons le renouveau du cirque mondial, avec des numéros préparés en exclusivité par les artistes pour Monaco. Nous repartons avec une nouvelle génération d’artistes pour la compétition. Il y a toujours des prouesses physiques et particulièrement cette année des numéros avec des grandes troupes. ça va être magnifique!

Pour le public, les numéros fondamentaux du cirque sont toujours présents?
Évidemment, le spectacle est fondé sur la base du cirque traditionnel, que nous revisitons. La priorité est donnée aux numéros avec les animaux sur la piste. Mais il y a aussi, cette année, beaucoup d’acrobates. Notre volonté est celle d’un programme varié, avec des numéros qui ne se ressemblent pas. Alors nous avons jonglé, certains artistes que nous avions sélectionnés pour cette édition, nous les inviterons finalement l’an prochain car leur travail se rapprochait des numéros que le public a vu pour l’édition des 40 ans.

Justement, aviez-vous une pression supplémentaire pour composer le programme cette année après l’édition best-of remarquable de 2016?
Nous nous posons en effet la question de la réaction du public. La sélection que nous avons accueillie pour la quarantième édition qui était le best-of du best-of. Mieux, on ne pouvait pas faire! Alors c’était délicat de choisir les numéros pour la compétition cette année. Techniquement, ils sont tous aussi forts que ceux de l’an dernier. Les artistes invités pour la 40e édition étaient portés par l’expérience de leur carrière et cette aura obtenue notamment via le trophée qu’ils avaient reçu au Festival. Peut-être, les numéros présentés cette année seront de retour pour la 50e édition du Festival. Je leur souhaite!


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.