“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Clap d'ouverture pour le Festival de la comédie à Monaco

Mis à jour le 26/02/2015 à 09:00 Publié le 26/02/2015 à 08:59
Autour du président Ezio Greggio, une partie des invités du festival réunis hier, parmi lesquels (à gauche) Claude Zidi et Peter Bogdanovich.

Autour du président Ezio Greggio, une partie des invités du festival réunis hier, parmi lesquels (à gauche) Claude Zidi et Peter Bogdanovich. C.V.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Clap d'ouverture pour le Festival de la comédie à Monaco

Jusqu’à samedi, une dizaine de longs-métrages sélectionnés dans le monde entier sont présentés au théâtre des Variétés, avant une soirée de gala à l’Auditorium Rainier-III

Jusqu’à samedi, une dizaine de longs-métrages sélectionnés dans le monde entier sont présentés au théâtre des Variétés, avant une soirée de gala à l’Auditorium Rainier-III

C'est formidable un festival de cinéma dédié à la comédie. D'ordinaire, dans les festivals, on ne voit que des films tristes et dépressifs», glisse avec humour Peter Bogdanovich. Le réalisateur américain est l'un des invités d'honneur du 12e Monte-Carlo Film Festival de la comédie.

On y projetait hier soir en ouverture son dernier film, She's funny that way,avec Jennifer Aniston. « La comédie est bien plus compliquée à travailler que le drame », assure Bogdanovich qui doit donner une masterclass de cinéma aujourd'hui.

Lettres de noblesse

Jusqu'à samedi, le festival prend ses quartiers au théâtre des Variétés. «La qualité est très haute cette année», promet Ezio Greggio.

L'animateur de télévision italien est le président de ce rendez-vous qui, selon lui, a donné des lettres de noblesse à la comédie.

«Dans le monde du cinéma, la comédie a aujourd'hui une reconnaissance et le festival de Monte-Carlo a joué un rôle en ce sens», assure-t-il.

Les organisateurs ont sélectionné, pour cette douzième édition, une dizaine de films amusants dans le monde entier. De quoi donner du travail au jury, dont fait partie cette année Claude Zidi.

Le réalisateur de L'aile ou la cuisse, Banzai ou des Ripoux l'a assuré au micro hier : «Une bonne comédie, c'est avant tout un partage avec le public. Il faut la faire vivre avec une salle pleine.»

Et pour remplir la salle pendant le festival, des invitations pour les différentes projections sont disponibles aux guichets de la Direction du Tourisme et du théâtre des Variétés.


Programme complet à retrouver sur www.montecarlofilmfestival.net


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.