Cinéphage? Cette association cannoise est vraiment pour vous!

Le cinéma pour le plus grand nombre. Même ceux qui n’auraient pas les moyens de s’offrir une séance. C’est le cap que s’est fixé et que maintient l’association Cannes Cinéma depuis plus de 40 ans. L’un des principaux caps en fait, mais pas le seul.

Chrystèle BURLOT Publié le 03/10/2021 à 19:11, mis à jour le 03/10/2021 à 20:50
Le 7octobre à 18h30 à Miramar:, avec une grande partie de l’équipe du film. (DR)

Alors si l’association offre des entrées et pratique des tarifs très préférentiels auprès des différentes associations comme Culture du cœur, le Secours populaire ou Parcours de femmes, elle œuvre aussi, chaque jour de l’année, dans le sens d’une politique de culture pour tous, avec une programmation variée, des films à visée pédagogique et de grands rendez-vous événementiels.

Le retour, après un long silence sanitaire, des Jeudis du cinéma à Miramar avec la venue d’Aïssa Maïga, l’actrice et réalisatrice sénégalaise est un prétexte à redire tout cela.

Prochain rendez-vous le jeudi 7 octobre

Ces jeudis du cinéma, ce sont des soirées conviviales où les spectateurs regardent des films (ici, Marcher sur l’eau) et peuvent échanger avec l’un de ses créateurs (ici, la réalisatrice Aïssa Maïga donc, lire également notre édition du samedi 25 septembre). "Le prochain rendez-vous est fixé au 7 octobre avec la projection et la rencontre d’une grande partie du Murder Party de Nicolas Pleskof. Une soirée organisée en partenariat avec la société de distribution Bac Films, en présence du réalisateur Nicolas Pleskof, de l’actrice Sarah Stern, du compositeur Amaury Chabauty et du distributeur Philippe Lux" (1) a expliqué ce soir-là Gérard Camy, président de l’association.

 

Cannes cinéma organise également les Rencontres cinématographiques de Cannes – cette année du 22 au 28 novembre, nous y reviendrons –, une centaine de séances dont la plupart se déroulent en présence des équipes des films.

L’association signe également la Semaine du cinéma italien: en février. Cannes cinéphiles (4.500 accrédités!) et Cannes écrans juniors, "En avant les premières!" avec, cette année la sélection d’une réalisatrice iranienne, Canneseries, "que nous n’organisons pas mais auxquelles nous participons", précise Aurélie Ferrier, directrice de Cannes Cinéma.

Et puis l’association monte aussi le musée éphémère du cinéma l’été et des tas d’événements au niveau de Cannes et du département.

Dernier élément qui reflète toute la démarche de l’association: depuis 2019, Cannes Cinéma est l’une des trois antennes du Pôle régional d’éducation aux images en région Provence Alpes Côte d’Azur. "Nous participons et organisons à des rencontres destinées à former des médiateurs et éducateurs", précise la directrice.

(1) En 2e partie de soirée, "La Peur" de Roberto Rossellini et "Mon père a 100 ans de Guy Maddin". Tarifs pour la soirée: 10 e (tarif plein).

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.