Rubriques




Se connecter à

Cet ouvrage documenté retrace la vie du prince Albert Ier de Monaco, 100 ans après sa disparition

L’ouvrage Les Mondes d’un prince: Albert Ier de Monaco et son temps sort en librairie. Archives et regards d’auteurs permettent de (re)découvrir un prince humaniste à l’esprit pionnier.

Marie Cardona Publié le 10/04/2022 à 11:03, mis à jour le 10/04/2022 à 14:04
Les textes de ce livre de 160 pages sont signés Stéphane Lamotte, secrétaire du Comité de commémoration Albert Ier, avec un avant-propos de l’ethnologue Jean Malaurie. M.C.

"Prince savant, prince navigateur, prince humaniste: Albert Ier de Monaco était tout cela à la fois », résume la quatrième de couverture. Animé par un idéal de paix et de justice, il a parcouru le monde. C’est bien cette facette-là du Prince, dont la Principauté commémore cette année les 100 ans de sa disparition, que ce livre s’applique à montrer.

Des archives inédites et emblématiques

Intitulé Les Mondes d’un prince: Albert Ier de Monaco et son temps, l’ouvrage compile des archives de l’époque - correspondances, photographies, discours, croquis, cartes, tableaux - grâce auxquelles Stéphane Lamotte, secrétaire du Comité de commémoration Albert Ier, ravive le souvenir avec ses textes.

Certaines de ces archives sont, évidemment, des clichés emblématiques du prince navigateur comme celle où on le voit sur la passerelle du yacht "Princesse Alice II".

"Ce sont des clichés sur lesquels on ne pouvait pas faire l’impasse pour le grand public. Ils sont incontournables, note Stéphane Lamotte. D’autres images, en revanche, sont plus inédites. Comme celle où l’on voit le prince Albert Ier sur sa bicyclette dans les jardins du Palais en 1894 ou celle d’une discussion animée entre le Prince et l’empereur allemand Guillaume II à Kiel en 1907."

Ce livre invite donc à plonger au cœur des voyages du prince savant, en le suivant à travers les pays qu’il appréciait particulièrement. C’est d’ailleurs autour de ces destinations qu’est construit l’ouvrage. Monaco et la France d’abord, "patries de cœur et de pouvoir". Portugal et Norvège ensuite, "destinations de passion". Le Maroc, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, les États-Unis dits "les autres mondes" enfin, "terres et mers toujours recommencées".

 

L’avant-propos est signé de la plume de l’ethnologue Jean Malaurie, qui - comme un clin d’œil - fête ses 100 ans cette année. "Ce fut le premier souverain monégasque à avoir donné une orientation scientifique décisive à son rocher fabuleux", écrit-il.

Avant-propos de Jean Malaurie

D’autres auteurs ont également été mis à contribution afin de donner à cet ouvrage un caractère "qui restera", espère le secrétaire du Comité de commémoration. Aussi, Xavier Darcos, François Debluë, Marie-Claire Blais, Philippe Claudel, Marc Lambron ou encore Frédéric Vitoux participent à cette œuvre collaborative en signant, chacun, un texte hommage. "Chacun de ces contributeurs a son prince qu’il regarde et admire sous un certain angle", confie Robert Fillon, président des comités de commémoration du prince Albert Ier.

L’Académicien Dany Laferrière, lui, laisse un dessin d’un "homme libre" qui "toujours chérira la mer". En ce sens, la couleur bleue de la couverture de l’ouvrage rappelle l’amour du prince navigateur pour la mer.

Déjà en vente dans les librairies et à la Fnac, l’ouvrage sera également présenté par le comité à l’occasion du 11e Salon du Livre de Monaco, qui se tiendra le samedi 16 et dimanche 17 avril au Grimaldi Forum.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.