“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cecilia Bartoli prendra la direction de l'Opéra de Monte-Carlo en 2023

Mis à jour le 04/12/2019 à 07:18 Publié le 04/12/2019 à 07:15
La princesse Caroline a annoncé le prochain changement de direction de l'Opéra de Monte-Carlo en présence de Cecilia Bartoli et Jean-Louis Grinda.

La princesse Caroline a annoncé le prochain changement de direction de l'Opéra de Monte-Carlo en présence de Cecilia Bartoli et Jean-Louis Grinda. Photo Dylan Meiffret

Cecilia Bartoli prendra la direction de l'Opéra de Monte-Carlo en 2023

La princesse Caroline de Hanovre vient d'annoncer, ce mardi après-midi à l'occasion d'une conférence de presse, que la célèbre cantatrice italienne serait la prochaine directrice de l'Opéra de Monte-Carlo. Elle remplacera Jean-Louis Grinda le 1er janvier 2023.

"Je mettrai ma passion au service de l'Opéra de Monte-Carlo." Ce sont les premiers mots de Cecilia Bartoli, ce mardi à l'opéra, après que la princesse Caroline eut annoncé la nouvelle: l'artiste lyrique dirigera l'Opéra de Monte-Carlo à partir du 1er janvier 2023. Elle succédera à Jean-Louis Grinda, qui occupait ce poste depuis 2007.

L'annonce surprise a été faite au détour d'une conférence de presse qui portait sur les Musiciens du Prince-Monaco, un ensemble baroque créé au printemps 2016 à l’Opéra de Monte-Carlo, sur une idée de Cecilia Bartoli, en collaboration avec Jean-Louis Grinda. Ce projet avait alors reçu le soutien immédiat du prince Albert II et de la princesse de Hanovre.

Depuis, les Musiciens du Prince-Monaco et Cecilia Bartoli parcourent les plus grandes salles d’Europe, salués par le public et une presse internationale unanime.

"L'aventure continue"

Cecilia Bartoli, Romaine de 53 ans, une mezzo-soprano qui a notamment travaillé avec le chef d’orchestre Herbert von Karajan, sera la première femme de l'histoire à diriger l'Opéra de Monte-Carlo.

Pour sa part, Jean-Louis Grinda, élu d'opposition au Conseil national, dirige l'Opéra de Monte-Carlo depuis 2007 et les Chorégies d'Orange depuis 2016. Il faisait aussi partie de la dizaine de candidats potentiels lors du changement de direction de l'Opéra de Paris. Metteur en scène de profession, il a dernièrement réalisé la mise en scène de l'opéra Lucia di Lammermoor, de Donizetti, qui a fait le bonheur des mélomanes à l'Opéra de Monte-Carlo lors de la dernière Fête nationale, le 19 novembre.

"L'aventure continue avec Cecilia Bartoli que j'embrasse", a commenté Jean-Louis Grinda.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.