Ce qui vous attend pour la saison culturelle du diocèse de Monaco

Huit rendez-vous sont proposés pour offrir un large éventail de spectacles et conférences gratuits et ouverts à tous. Une programmation sélectionnée avec exigence.

Article réservé aux abonnés
Joelle Deviras Publié le 14/10/2022 à 16:00, mis à jour le 14/10/2022 à 11:44
Pascal Vitielo et Monseigneur René Giuliano sont en charge de la programmation théâtrale du Diocèse de Monaco. J. D.

Pascal Vitielo et Monseigneur René Giuliano ne transigent pas avec la qualité. Si les activités diocésaines offrent un large choix de débats, ateliers et autres animations, eux font leur part avec une belle série de spectacles et conférences qui vont ponctuer la saison 2022-2023.

Des rendez-vous gratuits, ouverts à tous, et qui sont autant de propositions destinées à éveiller la curiosité autour d’une pièce de théâtre, d’un concert ou d’une rencontre.

"L’accueil le plus large"

"Nous tenons à ce que l’accueil soit le plus large possible, avec des partenariats les plus ouverts possible, note Mgr René Giuliano. La foi chrétienne passe par la culture. Nous sommes culture. La foi est libre. Et si nous sommes au service de l’Évangile, c’est dans la liberté et l’ouverture aux autres."

C’est Jeanne d’Arc qui lance la programmation, mardi 25 octobre, à 20 heures au Théâtre des Variétés. "Le texte et la mise en scène sont de Monica Guerritore, une grande dame du théâtre en Italie, expliquent ensemble Pascal Vitielo et Mgr René Giuliano. Cette Jeanne d’Arc est une femme contemporaine, qui s’inscrit dans la modernité. Elle est vue par une auteure et metteure en scène qui sait ce que veut dire être femme au XXIe siècle."

 

Quant à la comédienne, elle n’est autre que Séverine Cojannot, celle que le public monégasque et parisien a vue dans Le Rêve de Mercier également repris par le Diocèse le 23 mars prochain. La pièce d’Alain Pastor, mise en scène par Pascal Vitielo, est certes historique; mais elle présente surtout "l’élégance et la dignité d’une princesse jusqu’à la mort", souligne Mgr René Giuliano.

La programmation présentera également J’entrerai dans ton silence (le 2 décembre au Théâtre des Variétés). Une pièce sur l’autisme et la force de l’amour d’une mère.

Un des temps forts de la saison sera Coming out (le 2 février, à 14h30 au Théâtre des Variétés) de et avec Medhi-Emmanuel Djaaadi, un musulman devenu catholique qui se produit dans les milieux progressistes et athées.

Le 18 avril à 20 heures, au Théâtre des Variétés, Désert fertile racontera l’histoire d'une jeune femme brillante et moderne qui décide de devenir religieuse.

Une conférence en langue italienne sera proposée le 5 décembre, à 19 heures à la Maison diocésaine, sur l’Annonciation dans l’histoire de l’art. Place à la musique le 3 avril avec Les Sept dernières paroles du Christ en croix à la cathédrale avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

 

La saison s’achèvera le 19 mai par une rencontre avec Mgr Patrick Chauvet, ancien recteur de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui viendra parler de l’incendie de l’édifice religieux le 15 avril 2019.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.