Rubriques




Se connecter à

Cauet nous dit tout sur Podcast Story, sa nouvelle plateforme intuitive

Sa voix et son visage sont connus depuis 30 ans et notamment sur les ondes, puisqu’il officie tous les jours sur NRJ. Cauet vient de lancer Podcast Story, une plateforme intuitive.

Mathieu Faure Publié le 11/01/2022 à 14:30, mis à jour le 11/01/2022 à 12:25
L’animateur radio est aussi un entrepreneur à succès. Photo DR

Alors qu’il rassemble plus de deux millions d’auditeurs chaque jour sur NRJ et qu’il a toujours été en avance sur son temps, Sébastien Cauet est également un chef d’entreprise. Le mois dernier, il a lancé Podcast Story, une plateforme intuitive de podcasts natifs, avec du contenu original.

Après un mois d’existence, la plateforme a déjà trouvé son public (10.000 téléchargements de l’application) et promet de monter en puissance.

Pourquoi se lancer dans les podcasts maintenant?

 

Dans les affaires, il y a une phrase qui résume tout: pas trop tôt, pas trop tard. On a eu le temps d’observer la concurrence et vu l’ampleur et la consommation des podcasts aujourd’hui, c’était le moment de se lancer. On a lancé un studio qui crée des podcasts de A à Z, on n’achète rien. C’est un format très particulier, simple et on touche à pleins de sujets: Squid Game, Koh Lanta, Elon Musk, Raspoutine, le prince Harry... On ne lit pas de livre, on ne fait pas de fausses émissions de radio, ce ne sont que des histoires, des stories.

Quel est le concept?

On s’engage à mettre en ligne trois à quatre nouveaux podcasts par semaine, tout en respectant la force d’un titre, la force d’un contenu, en s’intéressant à de nombreux domaines: des parcours, des hommes, des faits divers, des objets, des lieux. Tout est déclinable. On a envie d’en faire une plateforme culturelle. Le podcast est aussi une forme de culture populaire, ce n’est pas de l’occupation du temps libre.

Des voix célèbres vous accompagnent: Philippe Manœuvre, Olivier Cachin, Jacques Pradel...

Et d’autres vont arriver, comme Bruno Solo. On trouvait ça intéressant d’avoir des anonymes qui racontent des histoires mais aussi des personnalités. On a tous une histoire à raconter, c’est notre idée.

Votre rôle dans cette aventure?

 

J’ai une équipe extraordinaire autour de moi et j’essaie de faire coordonner des envies et des compétences. Je suis l’un des rouages de ce projet incroyable qui fête son premier mois d’existence. Ce projet rassemble toutes mes passions depuis trente ans, je fabrique du contenu pour les autres, je suis comme un gamin, quelque part. Le podcast peut concerner plein de domaines, pas seulement des parcours de vie ou des histoires, c’est un support qui donne une souplesse incroyable dans la conception et la distribution. C’est quelque chose qui complète les médias actuels et qui met en place une nouvelle manière de consommer des récits comme raconter l’histoire d’un lieu, d’un hôtel, d’une ville, d’un parc d’attractions, etc. Ça peut être une manière pour une collectivité de raconter son histoire à ses administrés ou une entreprise à ses clients.

Comment fonctionnez-vous?

On a une équipe réduite pour le moment, quatre-cinq sur Paris et quatre à Tourcoing, dans le Nord, car je crois à la force des régions. On arrivera dans d’autres régions, sans doute dans le Sud, car cela permet de se développer. On travaille avec une quarantaine d’auteurs et une cinquantaine de comédiens.

Vos objectifs?

Monter en puissance, faire connaître le nom et installer une habitude chez les gens qui viennent écouter nos histoires. 

La fréquentation ne cesse d’augmenter depuis notre lancement, on est disponible sur Internet et sur toutes les plateformes. Et c’est gratuit. On va de Raspoutine à Xavier Dupont de Ligonnès, en passant par les sex-toys. C’est une maison de la presse numérique, on trouve de tout.

Si vous deviez conseiller un podcast de votre création pour convaincre les gens?

 

On va bientôt sortir une story sur Madame Claude avec des révélations. Mais celui consacré à Brigitte Macron est surprenant, un parcours étonnant et ça résume bien le talent des gens qui ont bossé dessus. Ce n’est pas facile de faire une histoire passionnante de quinze minutes.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.