“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Bérengère Dautun fait revivre la comtesse de Ségur à Monaco

Mis à jour le 24/10/2013 à 08:28 Publié le 24/10/2013 à 07:15
Bérengère Dautun, hier après-midi dans les salons de l'Hermitage, tout juste avant d'aller répéter son rôle.

Bérengère Dautun, hier après-midi dans les salons de l'Hermitage, tout juste avant d'aller répéter son rôle. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Bérengère Dautun fait revivre la comtesse de Ségur à Monaco

L’actrice, sociétaire de la Comédie française, crée ce soir au théâtre des Variétés une pièce où, seule en scène, elle incarnera l’écrivain, sous des facettes méconnues

L’actrice, sociétaire de la Comédie française, crée ce soir au théâtre des Variétés une pièce où, seule en scène, elle incarnera l’écrivain, sous des facettes méconnues

Elle était venue à Monaco il y a quelques années lire un texte de l'évangile de Saint-Mathieu. Ce soir, elle y créera pour la première fois une pièce. Et un rôle. Celui de la comtesse de Ségur. L'actrice Bérengère Dautun, sociétaire de la Comédie française, se glissera dans les habits de la célèbre romancière pour enfants. Et le spectacle, ce soir, marquera les 130 ans de l'Alliance française de Monaco.

« Elle n'était pas celle que l'on croit. On a l'image d'une gentille grand-mère qui écrit pour les enfants, mais elle était bien moins lisse », confiait hier la comédienne, à l'hôtel Hermitage, avant de partir répéter.

Née en Russie, réfugiée en France, Sophie Rostopchine deviendra un des auteurs francophones les plus lus. « Elle fait partie de ces femmes qui sont passées de leur père à leur mari. Elle a quitté la Russie pour la France et a traversé une longue dépression qui, à l'âge de 55 ans, l'a poussée à écrire après s'être battue toute seule et avoir surmonté une mère castratrice. »

« Un personnage que je suis allée chercher en moi »

Ce personnage, Bérengère Dautun l'incarnera seule sur les planches, dans une mise en scène de Pascal Vitiello. « La mise en scène réserve des surprises avec ce personnage qui nous balade dans toutes les périodes de sa vie. »

Mais la comédienne n'en dira pas davantage sur les surprises de cette pièce qui sera reprise en janvier à Paris, pour soixante représentations.

Elle confie simplement :« Ce personnage, je suis allée le chercher en moi. Même si je me suis documentée sur la vie de la comtesse, il est impossible d'incarner un personnage si on ne le trouve pas en soi. »

Redoutant l'épreuve du solo en scène « comme un pur-sang contraint à sauter l'obstacle ». Résultat ce soir, à 20 h 30.


 

Savoir +
«Comtesse de Ségur née Rostopchine », au théâtre des Variétés, ce soir à 20 h 30. Entrée libre, dans la limite des places disponibles.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.