“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Avec onze représentations des Ballets de Monte-Carlo, un festival de danse 100% Maillot organisé pour les fêtes à Monaco

Mis à jour le 10/12/2020 à 07:20 Publié le 10/12/2020 à 07:25
Core Meu (notre photo), Cendrillon, LAC, Dov’è la luna et Roméo et Juliette : cinq ballets signés par Jean-Christophe Maillot en trois décennies à Monte-Carlo, proposés tout au long du mois de décembre au Grimaldi Forum.

Core Meu (notre photo), Cendrillon, LAC, Dov’è la luna et Roméo et Juliette : cinq ballets signés par Jean-Christophe Maillot en trois décennies à Monte-Carlo, proposés tout au long du mois de décembre au Grimaldi Forum. Photo Alice Blangero

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Avec onze représentations des Ballets de Monte-Carlo, un festival de danse 100% Maillot organisé pour les fêtes à Monaco

Les Ballets de Monte-Carlo donneront ce mois-ci onze spectacles au Grimaldi Forum, reprenant certaines créations parmi les plus emblématiques de leur chorégraphe directeur, Jean-Christophe Maillot.

Pour clôturer une année 2020 amputée de nombreux rendez-vous culturels, c’est un festival que la compagnie des Ballets de Monte-Carlo promet à ses aficionados tout le mois de décembre.

Un festival 100% Maillot avec pas moins de onze représentations prévues pour célébrer le chorégraphe directeur et ses créations les plus emblématiques: Roméo et Juliette, Cendrillon, LAC, Dov’è la luna et l’entraînante Core Meu qui avait fait danser toute la place du Casino pour la Fête de la danse, un soir d’été de 2017.

Aligner autant de ballets signatures dans une même programmation, c’est inédit. À l’image de l’année 2020. Mais, outre les chamboulements causés par ce millésime particulier, Jean-Christophe Maillot a voulu cette farandole de spectacles pour marquer ses trois décennies à la tête de la compagnie, et son entrée dans le monde des sexagénaires, le 31 août dernier.

"J’avais décidé, cette année, de célébrer ce qui me semble être un héritage artistique de mon travail depuis trente ans en Principauté. La stabilité due au fait que je sois resté aussi longtemps a permis de créer ce répertoire. Oui, je voulais faire ce point sur tout ce travail chorégraphique et pour présenter les trois grands ballets narratifs qui représentent l’histoire de la compagnie : Cendrillon, Roméo et Juliette et LAC. Et pour moi, c’est un pur bonheur", confiait-il en octobre dernier dans les colonnes de Monaco-Matin, pour expliquer ce choix.

Le Philharmonique avec les danseurs

La compagnie va rythmer le temps des fêtes en prenant possession de la Salle des Princes du Grimaldi Forum pour onze représentations jusqu’au 3 janvier.

Non sans s’adapter à la situation sanitaire actuelle. Comme en octobre dernier, la jauge sera restreinte et les horaires des représentations ont été avancés (lire le programme en encadré) pour donner davantage de souplesse au public.

Du 11 au 13 décembre, le "marathon" sera entamé avec, dans un même programme, Dov’è la luna, ballet émouvant créé en 1994, suivi du très entraînant Core Meu. Pour l’occasion, Antonio Castrignanò et son orchestre des Pouilles seront également sur scène pour donner le "la" à la Tarentelle. De quoi entraîner le public dans la danse.

D’un orchestre à l’autre, ce sera ensuite le Philharmonique de Monte-Carlo, dirigé par Igor Dronov et Kazuki Yamada, qui accompagnera les danseurs pour tous les autres spectacles.

Les 18 et 19 décembre, le public pourra retrouver Cendrillon, ballet créé en 1999 sur la scène de la Salle Garnier.

Puis il sera question d’amour aux alentours de Noël, pour suivre les pas de Roméo et Juliette (23 et 26 décembre). Véritable symbole de la compagnie monégasque créé en 1996, dansé dans le monde entier et repris par de nombreuses compagnies depuis un quart de siècle.

Enfin, on achèvera l’année 2020 avec LAC, du 30 décembre au 3 janvier. L’interprétation du légendaire Lac des Cygnes par Jean-Christophe Maillot avait été créée pour les fêtes également, en 2011, au Grimaldi Forum.

Les dates


- Dov’è la luna et Core Meu: les 11 et 12 décembre à 18h30, le 13 décembre à 16 heures.
Tarif: 5 euros.

- Cendrillon: les 18 et 19 décembre à 18 h 30
Tarif: à partir de 21 euros.

- Roméo et Juliette : les 23 et 26 décembre à 18h30.
Tarif: à partir de 21 euros.

- LAC: le 30 décembre à 18h30, le 31 décembre à 20 heures, le 2 janvier à 18h30 et le 3 janvier à 16 heures.

Tarif: à partir de 21 euros.

Tous les spectacles sont prévus à la salle des Princes.
Renseignements et réservations : +377.99.99.30.00 et balletsdemontecarlo.com

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.