“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Avec AMORO, les médecins roumains s'investissent sur la Côte

Mis à jour le 23/02/2016 à 05:08 Publié le 23/02/2016 à 05:08
L'assemblée générale a réuni une soixantaine de professionnels de la santé d'origine roumaine et exerçant sur la Côte d'Azur.

L'assemblée générale a réuni une soixantaine de professionnels de la santé d'origine roumaine et exerçant sur la Côte d'Azur. S. I.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Avec AMORO, les médecins roumains s'investissent sur la Côte

L'association des médecins d'origine roumaine de la Côte d'Azur, Amoro, a tenu récemment son assemblée générale au Centre, réunissant une soixantaine de membres.

L'association des médecins d'origine roumaine de la Côte d'Azur, Amoro, a tenu récemment son assemblée générale au Centre, réunissant une soixantaine de membres. À l'issue de l'assemblée, un concert de musiques traditionnelles était donné, en présence du maire, Gérard Spinelli, et des élus.

L'occasion pour le fondateur et président d'honneur d'Amoro, Dr Constantin Turchina, également Consul honoraire de Roumanie à Monaco, de répondre à quelques questions sur l'association, en présence du nouveau président élu, Dr Adrian Enica.

Le fondateur et Président d'honneur d'Amoro, Dr Constantin Turchina, également Consul honoraire de Roumanie à Monaco.
Le fondateur et Président d'honneur d'Amoro, Dr Constantin Turchina, également Consul honoraire de Roumanie à Monaco. DR

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.