Rubriques




Se connecter à

Au Muy, Bernar Venet crée... en fracassant 30 tonnes d’acier

Samedi soir, dans la grande salle de sa Fondation située dans l’Est-Var, le sculpteur a réalisé une performance artistique aussi risquée que colossale baptisée “Effondrement d’Arcs”.

Grégory Parigi Publié le 19/07/2021 à 08:00, mis à jour le 18/07/2021 à 21:54
video
La sculpture sera visible jusqu’au printemps prochain. (Photo: G.P.)

"Le désordre peut-il être parfait?" C’est cette question digne de l’épreuve de philosophie du baccalauréat qui est venue à l’esprit d’Olivier, un Varois amateur d’art contemporain, ce dimanche après-midi au Muy, dans l’Est-Var.

Là, dans la grande salle de la magnifique Venet Fondation, trente tonnes d’acier à l’oxydation prononcée jonchaient le sol. De grands arcs de cercles de plusieurs mètres chacun qui sont indissociables de l’œuvre de Bernar Venet. La veille, l’artiste à l’aura internationale (qui a débuté sa carrière à Nice où plusieurs œuvres sont visibles, notamment face au quai des États-Unis et sur la Promenade du Paillon) s’était livré à une performance aussi audacieuse que risquée.

Devant plusieurs dizaines de personnes, il a provoqué l’effondrement (façon dominos) de plusieurs dizaines de ses "Arcs". Des pièces colossales spécialement fabriquées dans son usine hongroise (où 22 personnes travaillent exclusivement pour lui). Et c’est lui qui était aux commandes du chariot élévateur qui a donné l’impulsion.

 

Un tremblement terrible

(Photo G.P.).

Le choc fut violent. Selon des personnes présentes, le bâtiment a tremblé. Certains en ont laissé tomber leurs téléphones. Cette performance, cela faisait des années que Bernar Venet rêvait de la tenter... Sans jamais parvenir à trouver de musée prêt à prendre le risque.

Le résultat est à la hauteur des espérances du sculpteur. Subsiste un enchevêtrement de pièces colossales dont la position relève autant de la volonté de l’artiste que des règles de la gravité et de facteurs aléatoires. Au mur, une vidéo permet aux visiteurs de frissonner en voyant les images des arcs se fracasser à quelques centimètres des pieds des spectateurs. Une performance qui a épuisé l’artiste aux soixante ans de création, puisqu’il a dû prendre en compte un grand nombre de facteurs physiques avant de réaliser ce tour de force sans blesser quiconque.

Ce dimanche après-midi, c’est soulagé mais vidé qu’il accueillait les visiteurs venus sur place pour voir de leurs yeux la sculpture dans l’immense propriété acquise par Bernar Venet il y a une trentaine d’années pour créer et partager son travail ainsi que les œuvres d’art de sa collection personnelle avec le grand public. L’Effondrement d’Arcs sera visible sur place jusqu’au printemps prochain.

Savoir+
Venet Fondation: 363 chemin du Moulin des Serres, Le Muy. Visites guidées les jeudis et vendredis, sur réservation (sur venetfondation.org). Places payables en ligne, en dollars (plein tarif: $15, tarif étudiant: $8, gratuité: moins de 12 ans).

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.