“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après son énorme succès populaire en 2017, la F(ê)aites de la Danse sera de retour le 4 juillet 2020 à Monaco

Mis à jour le 18/04/2019 à 12:16 Publié le 19/04/2019 à 08:30
La place du Casino en ébullition le 2 juillet dernier pour la première Fête de la Danse. (Photos Cyril Dodergny)									L'exposition proposée par le Nouveau Musée National de Monaco a permis d'exhumer les créations de ce génial inventeur monégasque du XIXe siècle, qui fit carrière au Brésil. (Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi)									 ©PHOTOPQR/NICE MATIN ; Monaco le 01/07/2017 - Fête ou Faites de la danse, Place du Casino - Papier : T.Michel Fête/Faite de la Danse Monaco

La place du Casino en ébullition le 2 juillet dernier pour la première Fête de la Danse. (Photos Cyril Dodergny) L'exposition proposée par le Nouveau Musée National de Monaco a permis d'exhumer les créations de ce génial inventeur monégasque du XIXe siècle, qui fit carrière au Br�... Cyril Dodergny

Après son énorme succès populaire en 2017, la F(ê)aites de la Danse sera de retour le 4 juillet 2020 à Monaco

En 2017, la première édition de la F(ê)aites de la Danse, imaginée et réalisée par le chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo, Jean-Christophe Maillot, avait réuni plus de 28.000 personnes durant toute une nuit autour de la place du Casino. Bonne nouvelle : le rendez-vous sera bisannuel à partir de 2020 !

Trois ans après sa première brillante édition, la F (ê) aites de la danse sera de retour en juillet 2020. Jean-Christophe Maillot l’a confirmé, avec la volonté de rendre le rendez-vous bisannuel. "La prochaine édition s’organise grandement, c’est très excitant. Ça m’est rarement arrivé de penser un projet de manière aussi abstraite et de l’avoir autant réussi. On ne s’attendait pas à avoir autant de monde, 28 000 personnes, c’était inouï".


Pour l’édition 2020, le chorégraphe compte investir à nouveau le cœur de Monte-Carlo. "On va la jouer douce, sans modifier la conception. Je fais attention à la crise de croissance. J’ai envie que cette deuxième étape soit comme une première renforcée. Il n’y aura pas de grand débordement supplémentaire, c’est cette intimité qui a fait que ça réussit. Et puis les jardins seront refaits et il y a cette merveilleuse avenue Princesse Charlène qui m’inspire".

"J'ai cette envie
de prolonger jusqu'au dimanche matin"


Le décor sera donc le même… mais Jean-Christophe Maillot imagine même étendre la fête au dimanche. "J‘ai cette envie de prolonger jusqu’au dimanche matin, pour se remettre de la nuit. Finir avec un grand brunch, une after detox et aussi faire le lien entre les publics. Ceux qui viennent en début de soirée et partent se coucher et qui pourraient revenir le lendemain. On travaille sur l’idée".

Avec un défi : "retrouver ce moment de partage, cette cohabitation inattendue à Monaco, des gens les plus simples aux plus riches".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct