“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A Macao, la princesse Charlène honore Grace Kelly

Mis à jour le 18/05/2019 à 10:09 Publié le 18/05/2019 à 10:09
La princesse Charlène a parcouru l’exposition où sont notamment exposés un sac Kelly taille XXL de la maison Hermès et la robe de mariée que portait la princesse Grace en 1956.

La princesse Charlène a parcouru l’exposition où sont notamment exposés un sac Kelly taille XXL de la maison Hermès et la robe de mariée que portait la princesse Grace en 1956. Eric Mathon/Palais princier

A Macao, la princesse Charlène honore Grace Kelly

L’épouse du souverain a inauguré une exposition au sein de la galerie du complexe Galaxy Macao. Un événement qui fortifie le lien déjà tissé entre cette société chinoise et la Principauté

La princesse Grace aurait eu 90 ans cette année. Alors qu'au Palais princier, le souverain a inauguré, lundi dernier, une exposition retraçant le jour de la rencontre de ses parents ; à 9 000 kilomètres de là, à Macao en Chine, la princesse Charlène a, elle, donné le coup d'envoi de l'exposition Grace Kelly, from Hollywood to Monaco. Présidant une délégation de personnalités de Monaco - dont le ministre d'État Serge Telle - qui s'est rendue sur place pour l’événement.

Cette nouvelle exposition, pensée par les équipes du Grimaldi Forum, fait la synergie de deux de leurs précédentes productions. L'exposition Les années Grace Kelly, lancée en 2007 et qui tourne dans le monde depuis plus d'une décennie, et le projet itinérant présenté à l'automne 2017 à la Cité Interdite de Pékin, Princes et princesses de Monaco, une dynastie européenne.

Robe de mariée, sac Kelly et Oscar

Ainsi, l'exposition dévoilée cette semaine en Chine retrace le parcours de la princesse Grace. Celle d'une star hollywoodienne qui, au sommet de sa gloire, choisit d’épouser un prince européen. Un conte de fées moderne développé au travers de nombreux objets et tenues ayant appartenu à la princesse Grace et sortis des collections du Palais princier.

On trouve notamment la robe de mariée qu'elle portait en avril 1956 à la cathédrale, sa tenue le soir de la cérémonie des Oscars en mars 1955 où elle obtient la petite statuette dorée, elle-même exposée. Mais aussi de nombreux items plus personnels mis en scène par le commissaire de l’exposition, Thomas Fouilleron. Et des pièces iconiques comme un sac Kelly taille XXL de la maison Hermès, qui nomma son modèle en l'honneur de la princesse monégasque.

Quand on sait comme le public chinois est friand de cette marque de luxe française, on imagine que ce passage dans l'exposition, devrait vite devenir un spot à selfies. Car l'exposition Grace Kelly, from Hollywood to Monaco se tient dans une galerie du complexe Galaxy Macao. Un immense hotel-casino situé dans la Mecque des jeux en Chine.

« Fiers d’amener Monaco à Macao »

Le groupe Galaxy, propriétaire des lieux, est associé avec la Société des Bains de Mer depuis 2015, date à laquelle il est entré à hauteur de 5 % dans le capital de la société monégasque.

En février dernier, un partenariat culturel était conclu entre le groupe Galaxy et le Grimaldi Forum. Acte qui fortifiait un peu plus le lien tissé entre l'entreprise chinoise et la Principauté. « Nous sommes fiers pour cette première d’amener Monaco à Macao », avait souligné pour cette occasion Francis Lui, vice-président du Galaxy Entertainment Group, qui expliquait vouloir créer des expériences nouvelles pour ses clients.

L’exposition consacrée à Grace Kelly à Macao devrait être visible jusqu’à la fin du mois d’août.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct