“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

« Cloclo », une avant-première monégasque samedi prochain

Mis à jour le 04/03/2012 à 11:44 Publié le 04/03/2012 à 07:18
Jérémie Rénier, un Claude François plus vrai que nature sur la plage de Menton en mai 2011, à l'occasion de prises de vue pour le film qui sortira le 14 mars.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

« Cloclo », une avant-première monégasque samedi prochain

Toute l’équipe du film événement et les fils de Claude François seront à Monte-Carlo le 10 mars pour une projection exceptionnelle… Là où tout a commencé !

Voiles sur les filles, barques sur le Nil… On ressort les pantalons pattes d'eph et les paillettes, un vent « disco » va souffler sur Monaco le 10 mars. Jour où sera présenté le film « Cloclo », en avant-première. Le long-métrage qui retrace la vie et la carrière de Claude François a été, en partie, tourné à Monaco et dans les alentours en mai 2011. Dans les lieux où a commencé la carrière du chanteur disparu tragiquement en 1978.

Un détail qui rendra toute particulière l'avant-première monégasque, orchestrée par la Société des Bains de mer, à laquelle est attendue toute l'équipe du film ainsi que Claude François Jr et Marc, les deux fils du chanteur. Le film sortira ensuite dans les salles françaises, le 14 mars.

De Monaco à Menton

Au printemps 2011, pendant plusieurs jours, l'équipe de tournage avait investi la région pour les besoins du tournage.

L'acteur belge Jérémie Rénier en tête, incarnant un Claude François plus vrai que nature. Caméras et comédiens ont notamment travaillé au Sporting d'été, à l'intérieur du Casino, sur la place d'Armes. Mais aussi au marché de Beausoleil, pour une scène où le jeune Claude dérobe quelques fruits à un étal. L'équipe s'était ensuite déplacée sur les plages mentonnaises pour des scènes plus bucoliques et au cimetière de la ville.

Le tout dans une ambiance des années cinquante, remémorant 1956, date où le chanteur débute dans l'orchestre du mythique Louis Frosio, tenant la baguette derrière la batterie au Cabaret en hiver, au Sporting en été.

Le film, réalisé par Florent Emilio Siri, a également été tourné sur d'autres lieux symboliques de la vie de Cloclo, dont la résidence privée de Claude François, à Dannemois en région parisienne.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.