Rubriques




Se connecter à

Les RunGames de Grasse ont débuté en mode trail

Près de 280 coureurs ont participé samedi matin au départ du Cours sur les deux trails proposés (7 et 24 km). Avec des conditions météo exceptionnelles. Et de sacrées montées...

R. K. Publié le 06/11/2021 à 16:57, mis à jour le 06/11/2021 à 17:34
photos
Au sommet du Doublier (km 10), ravito aux Antennes pour les coureurs du 24km qui entament ensuite une longue et périlleuse descente sur Grasse. Pas la moindre difficulté de cette épreuve. Système / Nice Matin

Les sourires ont fleuri samedi matin lors de la première des RunGames à Grasse avec une matinée réservée aux trails.

Sur le Cours Honoré-Cresp, près de 280 coureurs se sont élancés sur le 7km (311m de dénivelé) et le 24km (980m de dénivelé) avec enthousiasme.

 

Un soleil éclatant et des parcours exigeants au menu des participants. De la vraie grimpette après quelques mètres, histoire de faire monter le cardio rapidement puis une belle "balade" sur les hauteurs de la cité des parfums et jusqu’au Doublier pour le 24km.

Certains se sont un peu égarés... avant de retrouver la bonne trace! Place ce dimanche aux courses sur route avec la course Kids 1km (départ à 9 heures), les 5km, les 10km et le semi (départ à 9h30).

Départ samedi matin (9h30) sur le Cours Honoré-Cresp pour les 7 et 24km des trails des RunGames. . Ci-dessous, Cyril Martel, vainqueur du 24km en 2h02’50’’.. Rudy Koskas.
Organisées par le CPG, les deux épreuves ont connu un bel engouement avec près de 280 coureurs. Patrice Lapoirie / Nice Matin.
Les escaliers du Berouard puis ceux de Charabot, les cuisses et les mollets n’ont pas vraiment apprécié le début des trails au départ du Cours à Grasse. Patrice Lapoirie / Nice Matin.
On garde le sourire du côté de Sabine (dossard 256) malgré les premières difficultés. Patrice Lapoirie / Nice Matin.
Le podium du 7km avec la victoire de Jérémy Beaudi en 33’40 devant Lilian Di Fruscia (226) 37’36’’ et Kevin Marie en 41’52’’. Patrice Lapoirie / Nice Matin.
A quelques mètres de l’arrivée pour les trailers, ça sent bon pour les coueurs! Rudy Koskas.
Cyril Martel, vainqueur du 24km en 2h02’50’’. Rudy Koskas.
On souffle un peu après une très longue ascension avec 980m de dénivelé positif. Le lieu idéal pour se restaurer, s’hydrater et repartir de plus belle. Le plus rapide a avalé les 10km de montée en un peu plus de 57’! Système / Nice Matin.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.