Rubriques




Se connecter à

Utiliser un aérateur à vin, est-ce que ça vaut le coup?

C’est l’idée cadeau à la mode ces dernières années. On est donc allés demander à des professionnels du vin ce qu’ils en pensent.

Ludovic Mercier Publié le 24/06/2021 à 13:00, mis à jour le 24/06/2021 à 12:16
Rouge, blanc ou rosé, de nombreux vins gagnent à être oxygénés. Photo Sophie Louvet

C’est la Fête des pères ou Noël et on vous offre ce drôle d’entonnoir, avec une arrivée d’air sur le côté, pour aérer les vins. Avec une promesse: sublimer le breuvage dès sa sortie de la bouteille, sans passer par la case carafe.

D’abord parce qu’on n’a pas toujours le temps ou parce qu’on ne boit pas forcément toute la bouteille le même jour, et puis parce qu’une carafe ce n’est pas toujours simple à nettoyer.

L’idée, quand on utilise cet objet, c’est d’injecter de l’oxygène rapidement, de façon à obtenir un effet proche de celui d’une carafe et griller l’étape "patience" sur le parcours du dégustateur.

Que pensent les professionnels du vin de ce gadget furieusement tendance? "Moi, une carafe me convient parfaitement, annonce d’entrée Florian Guilloteau, chef sommelier au Negresco, et président de l’Association des sommeliers de Nice-Côte d’Azur Provence. Mais pour les particuliers, il y a un intérêt. Quand on achète une bouteille au dernier moment et que le caviste vous annonce qu’il faut le carafer six heures, ça peut rendre service."

 

Si le sommelier reconnaît que dans "la majorité des cas, apporter de l’oxygène dans un vin est positif", ce n’est pas toujours utile ou nécessaire.

Attention avec les vins "nature"

"Lors des formations dégustation que nous donnons à des particuliers au Negresco, nous apprenons à distinguer les vins qui ont un intérêt à être carafé. Il y a certains rosés ou certains blancs qui n’en ont pas besoin. Mais on ne risque pas vraiment de problème majeur à s’en servir. Au pire, pour certains vins, ça ne changera pas grand-chose."

Seule exception, ce que l’on appelle "les vins nature". "Ils n’ont pas beaucoup de protection, à part le soufre contenu naturellement dans le raisin", explique le sommelier.

 

Chez le caviste spécialisé La Part des Anges, à Nice, Julian a le même avis: "Je pense que ça peut être dangereux d’injecter beaucoup d’oxygène rapidement dans un vin nature. Ça peut être très brutal et certains vins sont très sensibles à l’oxydation. Moi, je ne le recommanderais pas."

Si vous avez un doute, faites confiance à votre caviste. Il connaît les flacons qu’il vous conseille.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.