Quels sont les appareils concernés par le "bonus réparation" à partir du 15 décembre?

La rédaction Publié le 15/11/2022 à 16:17, mis à jour le 15/11/2022 à 16:06
Les gros appareils ménagers seront concernés progressivement par le "bonus réparation". Photo d'illustration Dominique Leriche

Question de Cyril

Quels sont les appareils concernés par le "bonus réparation" à partir du 15 décembre?

Bonjour Cyril et merci pour votre question.

De 10 euros pour une bouilloire ou un grille-pain à 45 euros pour un ordinateur: les Français devraient bénéficier à la mi-décembre d'un "bonus réparation" pour faire réparer leurs appareils électriques et électroniques.

Les particuliers pourront se rendre chez l'un des 500 premiers réparateurs agréés (labellisés "QualiRépar"), et profiter d'une ristourne forfaitaire sur leur drone ou leur hotte en panne. Mais quels appareils pourront-ils faire réparer? 

10 familles d'équipements électriques et électroniques concernées

Le site ecosystem, qui permettra prochainement de connaître les réparateurs agrées, détaille les 10 familles d'équipements électriques et électroniques ménagers concernées d'ici 2023:

 
Capture d'écran Ecosystem.

Mais attention, comme précisé dans ce tableau, tous les appareils ne seront pas inclus dans le cadre du bonus dès les prochaines semaines. Le dispositif d’incitation financière à la réparation va se mettre en place progressivement au fil des années.

L'année 2024 s'ouvrira aux friteuses, imprimantes, robots culinaires et autres fours à micro-ondes. En 2025, seront inclus climatiseurs mobiles, sèche-cheveux, ventilateurs.

Ces appareils ont été priorisés selon cinq critères: un volume de produits important sur le marché, un nombre de réparations hors garantie annuelle élevé, une offre de réparation développée, un fort niveau de gêne au quotidien pour les consommateurs si ces derniers ne sont pas réparés rapidement, une réparabilité élevée selon les professionnels de la réparation.

Un bonus financé par les industriels

Doté de 410 millions d'euros pour six ans, son financement est assuré par les industriels, via les éco-organismes chargés de gérer la fin de vie des appareils.

Cordialement.

Posez votre question à la rédaction
Grands projets, enjeux locaux, coronavirus, travaux, politique, économie…
Posez toutes vos questions à nos journalistes. Et retrouvez leurs réponses dans la rubrique dédiée

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.