“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. La maison de vente aux enchères Artcurial s’installe à l’hôtel Hermitage et expose ses pièces jusqu'à ce mardi

Mis à jour le 13/01/2020 à 11:19 Publié le 13/01/2020 à 13:00
Ces montres, dites «montre secret», cachent leur cadran derrière des diamants.

Ces montres, dites «montre secret», cachent leur cadran derrière des diamants. Photo Cyril Dodergny

PHOTOS. La maison de vente aux enchères Artcurial s’installe à l’hôtel Hermitage et expose ses pièces jusqu'à ce mardi

Pour ses ventes hivernales de prestige, la maison de vente Artcurial s’installe à l’hôtel Hermitage, où les pièces sont exposées jusqu’à demain, et vendues jusqu’à vendredi.

«C’est une première pour nous de faire cette vente d’hiver à l’hôtel Hermitage. Cela accentue la continuité avec les ventes d’été, qui se déroulent au même endroit depuis près de 15 ans», confie François Tajan, qui dirige la maison de vente Artcurial.

C’est donc dans le confort douillet du salon Empire de l’hôtel Hermitage que sont présentées jusqu’à demain les pièces, qui seront ensuite mises en vente jusqu’à vendredi.

«Nos ventes résultent toujours d’une sélection attentive et minutieuse des meilleures pièces que nous gardons pour Monaco» poursuit François Tajan. Une pièce sur deux sélectionnée est présentée à Monaco, l’autre moitié étant présentée dans d’autres ventes, à Paris par exemple.

Qualité prix

«La sélection est faite sur des critères de qualité, mais aussi de prix qui doivent rester atteignables. C’est un mélange de choses importantes, et d’autres plus modestes par leur prix, mais tout aussi significative par leur qualité.»

Certains bijoux sont accessibles dès 400/600 euros, et certains ont un autre caractère remarquable. Ainsi, une vitrine est consacrée aux bijoux de la comédienne Ornella Mutti, qui a accepté que son nom soit révélé, en toute simplicité.

Toujours côté bijoux, une importante ombelle de René Boivin est estimée aux environs de 35.000 euros. «C’est une pièce remarquable par son caractère historique, et par le fait que seulement neuf pièces ont été produites», détaille Julie Valade, directeur du département Bijoux.

Du côté des montres, Marie Sanna-Legrand, directeur Horlogerie de collection a une sélection tout aussi exceptionnelle, avec, par exemple des montres pour femme, dites “montres à secrets”: «Il faut appuyer sur l’un des diamants pour faire apparaître le cadran. Ce sont des pièces faites sur demande, et tout porte à croire qu’elles sont uniques», glisse Marie Sanna-Legrand.

Montres et sac de poche

«Nous avons un chapitre sur les montres de poche assez important, c’est un marché aujourd’hui très en vue d’un certain nombre de clients internationaux et notamment chinois» précise François Tajan. L’imposante vitrine contient en effet quelques exemplaires intéressants, à l’instar de cette montre, dont les cadrans sont illustrés avec les symboles maçonniques.

Enfin, la section sacs propose, elle aussi, de surprenants éléments, comme un minuscule sac Kelly Doll d’Hermès, trop petit pour contenir un téléphone, mais très recherché. Une pièce d’orfèvre qui ressemble à un jouet, estimé entre 9.000 et 13.000 euros.

Pièce remarquable, cette ombelle en diamants est aussi appelée « broche trembleuse ».
Pièce remarquable, cette ombelle en diamants est aussi appelée « broche trembleuse ». Photo Cyril Dodergny
Une importante section de montres de poche sera présentée.
Une importante section de montres de poche sera présentée. Photo Cyril Dodergny
Le sac «Quelle idole» ou Kelly Doll, une édition limitée designée par Jean-Louis Dumas.
Le sac «Quelle idole» ou Kelly Doll, une édition limitée designée par Jean-Louis Dumas. Photo Cyril Dodergny
Cette montre reprend les motifs de la franc-maçonnerie sur son cadran.
Cette montre reprend les motifs de la franc-maçonnerie sur son cadran. Photo Cyril Dodergny

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.