“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Où manger les pieds dans l'eau à Hyères et Cap-d'Ail

Mis à jour le 28/06/2019 à 21:49 Publié le 29/06/2019 à 10:30
La terrasse de la Pinède face au coucher du soleil

La terrasse de la Pinède face au coucher du soleil Photo DR

Où manger les pieds dans l'eau à Hyères et Cap-d'Ail

Avec les beaux jours, on redécouvre le plaisir de manger en bord de mer. Certains établissements rivalisent de petites attentions, à l’image du Lido Beach à Hyères ou de La Pinède, à Cap-d’Ail.

au lido beach à hyères

Posée à même le sable, sur la terrasse, à côté d’une table, trône une gamelle d’eau.Au Lido Beach à Hyères, les chiens ne sont pas en reste pour profiter du cadre. Ici, les dames passent le perron en talons…et déjeunent pieds nus, cédant à l’appel des éléments!

Face à la mer, la décontraction est de mise dans ce décor aux allures de "cabanon chic", ambiance maison familiale de bord de mer. Aucune table ne se ressemble, "elles ont toutes été chinées", précise la patronne, Patricia Dias. Les chaises bleues rappellent la Grèce, le cadre général évoque "le cabanon des grands-parents [de Patricia], à Six-Fours".

du bio, des produits locaux et du poisson uniquement

Les patrons, Patricia et son mari Philippe – à la tête également de la renommée Passarelle, à Marseille – ont ici voulu revenir à leurs origines: le Var. L’occasion s’est présentée il y a deux ans environ, lorsque, au détour de l’avenue Émile-Gérard, qui vient chatouiller la plage de la Capte, ils sont tombés sur cet hôtel-restaurant.

Patricia et Philippe; les maîtres des lieux
Patricia et Philippe; les maîtres des lieux Photo K.M. et F.B.

Rénové durant l’hiver 2017 - 2018, ouvert depuis plus d’un an, le Lido Beach détonne par son cadre, et son ambiance: ici, on veut faire sans prétention, mais faire bien. Un panier d’osier sur la terrasse cache des jouets pour les enfants, un autre plus loin, des chapeaux de paille quand le parasol n’est pas suffisant.

Côté table, on applique les mêmes recettes que celles pratiquées dans le "jardin" de la cité phocéenne: du bio, des produits locaux, et du poisson uniquement… Sans surévaluer les prix. Ainsi, les filets de saint-pierre, soupe de favouilles, linguine à l’ail et l’aïoli s’affichent à 27 euros. La carte évolue au rythme des produits de saison.

Précisons que les tables sont vraiment installées dans un jardin.

En cuisine, c’est Laurette Rebufa, la fille de Patricia, qui est aux fourneaux.Une jeune cheffe élevée dans la culture du bon, du simple, qui a appris son métier aux côtés de sa mère et "qui a un palais parfait, ce que moi je n’avais pas", confie avec fierté Patricia.

La cuisinière et fille de la patronne, Laurette Rebufa
La cuisinière et fille de la patronne, Laurette Rebufa Photo F.B.

Les mets sont délicats, les vins "natures" pour la plupart.Et le brunch du dimanche est (presque) une carte blanche aux cuisiniers! Il est plutôt conseillé de réserver...


Savoir+
5, avenue Émile-Gérard. Hyères.
Rens. 04.94.01.43.80.
lelidobeach@gmail.com
lido-beach.com
Ouvert tous les jours de 7 h à 22 h.
Tarifs : plat du jour (le midi) entre 19 € et 23 € ;
à la carte "les petits plats" entre 12 € et 15 €;
desserts entre 7 € et 8€;
entrée à 16 € (le soir);
plats environ 25 € (le soir);
brunch du dimanche à 30 € tout compris (hors boissons alcoolisées).

à la pinède à cap-d'ail

Seuls au monde ou presque... À La Pinède, on n’est sans doute pas très loin du paradis. Il faut avouer que l’endroit se mérite, accroché aux rochers de Cap-d’Ail, le long du sentier du littoral.

On peut, au choix, descendre la petite route qui conduit au point le plus bas de la commune, confier sa "Titine" au voiturier qui trouvera une place de stationnement convenable.

Ou, pour les plus téméraires, se lancer dans une belle balade à pieds, au fil des ravissantes villas Belle Époque qui émaillent la commune, depuis l’office du tourisme. On plonge ensuite par l’escalier, vers la mer.

Illustration
Illustration Photo DR

ancien cabanon de pêcheurs

Ici, dans cet ancien cabanon de pêcheurs transformé en restaurant tendance et tranquille, l’homme et la nature semblent réconciliés. La Grande Bleue s’étend à perte de vue et l’envie de s’égarer, face au soleil couchant, gagne rapidement le gourmand.

Juste au-dessus des vagues, les terrasses ouvrent grands leurs bras. La gentillesse des hôtes – Michel et Eliott – s’accorde à ce lieu paisible.

On y vient pour les poissons, pêchés dans les fonds rocheux de Corse et servis pochés ou grillés... On picore avec les mains la petite friture mélangée. On y revient pour le divin loup en croûte de sel et la délicieuse daurade sur lit de fenouil.

Pas un hasard si l’établissement existe depuis près de 40 ans et fonctionne avec une belle clientèle d’habitués. Tous enclins à répéter ce moment de rêve, bercé par le doux va et vient des vagues.


Savoir+
10, boulevard Raymond-Gramaglia. Cap-d’Ail. Rens. 04.93.78.37.10.
Ouvert tous les jours: midi et soir (de mars à octobre), sauf le mercredi.
Tarifs : menus à 37 €,
48 € et 58 €, entrées entre 10 € et 25 € à la carte, loup en croûte de sel (38 €), daurade grillée (38 €).

Photo DR

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.