“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Prix, distribution, filiale... L'Autorité de la concurrence enquête sur un possi...

Prix, batterie, options... Ce que vous devez savoir sur le nouveau smartphone ha...

Ça y est, le diesel devient plus cher que l'essence (mais pas encore partout)

Pour la première fois, Grand Frais devient l'enseigne préférée des Français en 2...

LVMH invite à Grasse Leonie Hanne, une ambassadrice à 1,8 million de fans sur In...

L'Hostellerie Jérôme à La Turbie récupère sa deuxième étoile au Guide Michelin

Mis à jour le 05/02/2018 à 22:23 Publié le 05/02/2018 à 22:15
Bruno Cirino lors de la cérémonie du Guide Michelin.

Bruno Cirino lors de la cérémonie du Guide Michelin. Photo Ph. Dobrowolska

L'Hostellerie Jérôme à La Turbie récupère sa deuxième étoile au Guide Michelin

La cérémonie de lancement du Michelin 2018 s'est déroulée ce lundi après-midi. L'Hostellerie Jérôme à La Turbie récupère une seconde étoile.

Après un émouvant hommage à Paul Bocuse, la direction du Guide Michelin a révélé sa sélection pour 2018.

Au rayon des "Une étoile", un seul chef azuréen a fait son apparition dans la sélection: Christophe Martin du restaurant Lou Cigalon à Valbonne.

Du côté des "Deux étoiles", le nom des frères Gaël et Mickaël Tourteaux, chefs du restaurant Le Flaveur à Nice, revenaient avec insistance. A raison, puisqu'en glanant un deuxième macaron Michelin, leur identité culinaire a été récompensée au-delà des espérances par les juges.

Tout juste auréolée d'une distinction pour la qualité de sa carte des vins, l'Hostellerie Jérôme à La Turbie a retrouvé sa deuxième étoile perdue en 2014. Une récompense méritée pour le chef Bruno Cirino et son épouse Marion.

A noter que le chef varois de l'hôtel du Castellet Christophe Bacquié a, lui, obtenu sa troisième étoile.

>>LIRE AUSSI. Le chef de l'hôtel du Castellet Christophe Bacquié obtient sa troisième étoile au Guide Michelin


La suite du direct