Rubriques




Se connecter à

Les tarifs des péages ne vont pas augmenter dans les Alpes-Maritimes mais...

Comme chaque année, le prix des autoroutes va évoluer à partir de ce samedi 1er février. Une hausse, contractuellement signée avec l’État, qui provoque systématiquement des grincements de dents chez les automobilistes.

G.L. Publié le 31/01/2020 à 16:53, mis à jour le 31/01/2020 à 17:12
Illustration. Photo archives Nice-Matin

Cette année, les tarifs n’augmenteront pas pour les voitures sur le réseau Escota des Alpes-Maritimes. De Menton à Fréjus, aucune barrière de péage n’est touchée. Sur le réseau Vinci Autoroutes, la hausse moyenne est de 0,85 % cette année, deux fois inférieure à celle de l’année dernière. Selon Vinci Autoroutes, il s’agit de la plus faible hausse depuis dix ans.

Si l’on s’aventure hors Alpes-Maritimes, il faudra, pour un trajet Saint-Maximim-Menton, de 150 kilomètres, débourser 18,20 euros au lieu de 18 euros (soit 1,1 % d’augmentation).

L’an dernier, seules les barrières de péage d'Antibes et de La Turbie avaient augmenté de 10 centimes chacune.

 

Si les automobilistes (Classe 1) ne sont pas impactés, il faut tout de même relever trois hausses dans les Alpes-Maritimes. Dans la classe 4 (très gros camions et bus de plus de 3,5 mètres), le tarif augmente de dix centimes au péage de Saint-Isidore, passant de 5 euros à 5,10 euros.

A la Turbie, le tarif prend dix centimes de plus pour la Classe 2 (gros utilitaires, camping-car) soit 3,90 euros au lieu de 3,80 euros.

Toujours à La Turbie, le tarif Classe 5 (motos), passe de 1,60 euro à 1,70 euro.

L’an dernier, Vinci avait lancé l’offre "Ulys 30", soit 30 % de réduction sur votre trajet préférentiel et les suivants dès 10 allers-retours par mois.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.