“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les emballages de luxe connectés et intelligents font salon à Monaco

Mis à jour le 23/10/2015 à 08:50 Publié le 23/10/2015 à 08:48
La société belge Selinko présente une innovation avec des bouteilles ou des écrins cosmétiques équipées de puces qui permettent d’authentifier le produit et renseigner le consommateur.

La société belge Selinko présente une innovation avec des bouteilles ou des écrins cosmétiques équipées de puces qui permettent d’authentifier le produit et renseigner le consommateur. Cyril Dodergny

Les emballages de luxe connectés et intelligents font salon à Monaco

La 28e édition du salon de la créativité packaging se tient jusqu’à ce soir au Grimaldi Forum, avec une mise en avant, cette année, d’emballages connectés qui permettent de sécuriser un produit

Il y a des signes qui ne trompent pas. Le parking du Grimaldi Forum saturé et débordant de véhicules… Jusqu'à  ce vendredi soir, Luxe Pack envahit les lieux. Le salon professionnel dédié au packaging est le client qui occupe le plus d'espaces du centre des congrès chaque année.

Avec 450 sociétés exposantes, la 28e édition a fait le plein. Et dans les allées, on découvre les solutions d'emballages que chaque consommateur pourrait prochainement approcher. Un emballage prestige, car le salon, dédié à une clientèle business, est clairement orienté vers le luxe.

Un luxe qui se cherche de nouveaux codes.

"Aujourd'hui, beaucoup essayent de répondre à la contrefaçon de produits, et dans ce domaine, l'emballage peut servir la marque avec des solutions innovantes, qui permettent de créer un lien avec le client", explique-t-on dans l'équipe d'organisation.

Capsule connectée sur les bouteilles

C'est le credo par exemple d'une jeune entreprise belge, Selinko. La société a développé une technologie, intégrée dans une étiquette ou packaging qui permet de protéger un produit et de renseigner le client.

"Nous utilisons notamment ce processus pour les vins et spiritueux, avec une capsule dans le bouchon qui, quand on approche un smartphone, détecte si la bouteille est une originale et donne ensuite des informations sur le produit", détaille Whitney Belle, la commerciale de Selinko.

Le premier modèle a été réalisé pour la bouteille de Cognac, Remy Martin. Et les possibilités sont multiples, rendant le packaging intelligent et vecteur de communication décuplé pour une marque.

Un peu plus loin, la maison de porcelaine française Bernardaud expose pour la première fois à Luxe Pack. Elle a choisi de mettre son savoir-faire au service du packaging en imaginant des écrins en porcelaine réutilisables pour cosmétiques.

Une idée qui pourrait séduire le haut de gamme comme choix de packaging.

"Les premiers contacts que nous avons sont très bons, notamment sur la possibilité de personnaliser ces objets", note la directrice commerciale, Corinne Oats. Et les exemples comme celui-ci sont nombreux dans un salon qui se poursuit encore quarante-huit heures.


La suite du direct