“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des crustacés comme sur la grève de Cancale

Mis à jour le 28/08/2017 à 12:05 Publié le 28/08/2017 à 05:02
Le verre de rosé bio à la main, Brice Cachia, directeur de l'écloserie marine de Monaco, propose à ses clients de déguster fruits de mer et crustacés en fonction des saisons et des arrivages. Car ici, on ne négocie pas avec la fraîcheur.

Le verre de rosé bio à la main, Brice Cachia, directeur de l'écloserie marine de Monaco, propose à ses clients de déguster fruits de mer et crustacés en fonction des saisons et des arrivages. Car ici, on ne négocie pas avec la fraîcheur. Michael Alesi

Des crustacés comme sur la grève de Cancale

Depuis 2011, « Les Perles de Monaco » proposent des fruits de mer, notamment des huîtres affinées en Principauté. À déguster au bout de la digue de Fontvieille et dans les restaurants locaux

Ce n'est ni un restaurant, ni une guinguette, et nous ne sommes pas non plus sur la Côte d'Emeraude. Mais voilà : aux Perles de Monaco, c'est un petit coin de Bretagne que l'on découvre avec Brice Cachia et Frédéric Rouxeville.

Là, les deux associés proposent des huîtres qu'ils affinent depuis 2011 à Monaco, mais aussi du homard, des palourdes, praires, langoustes,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct