“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Chariot connecté, fin des files d'attente, réalité augmentée... Voici à quoi pourraient ressembler les supermarchés de demain

Mis à jour le 08/02/2019 à 11:17 Publié le 08/02/2019 à 11:00
Scanner ses produit, c'était révolutionnaire, c'est maintenant dépassé.

Scanner ses produit, c'était révolutionnaire, c'est maintenant dépassé. Photo P. Arnassan

Chariot connecté, fin des files d'attente, réalité augmentée... Voici à quoi pourraient ressembler les supermarchés de demain

Après le "drive", la livraison à domicile, l'ouverture 24h/24 et 7j/7 et les caisses automatiques, les technologies pourraient révolutionner notre façon de faire nos courses dans les supermarchés. Certaines supérettes françaises proposent déjà certains de ces services à leurs clients.

Déjà lancés à Paris et à Lyon, un supermarché ouvert 24h/24 et 7j/7 est aujourd'hui accessible à Nice.

Dans la capitale de la Côte d'Azur c'est le supermarché Casino du boulevard René Cassin, à deux pas de la promenade des Anglais et de l'aéroport.

>> RELIRE. Pour la première fois, un supermarché reste ouvert 24h/24

Une véritable nouveauté qui pourrait faire évoluer les habitudes des consommateurs, comme ça a été le cas lors des ouvertures des enseignes Franprix à Paris (+20% de chiffre d'affaire) et Carrefour à Lyon.

D'autres dispositifs sont déjà en place, ou dans les tiroirs (et les laboratoires) des grands groupes de distribution. Leur ambition: révolutionner la façon de faire nos courses.

>> RELIRE. Le dernier baroud d'honneur des habitants de Carros pour empêcher la fermeture de leur supermarché

fin des caisses et des files d'attente

Si l'arrivée de la caisse libre-service a déjà révolutionné certains de nos supermarchés et nos façons de consommer, l'étape suivante et sa disparition pure et simple est déjà là.

L'ouverture de magasins Amazon Go aux Etats-Unis, a ouvert la porte à une nouvelle façon de faire ses courses.

Pour les plus pressés, la file d'attente, la discussion avec l'hôte de caisse pourraient être rayé des habitudes.

Comme avec les technologies développées par Supersmart. On scanne ses produits avec son smartphone, on les met dans le chariots et on les passe sous un scanner qui vérifie le tout avant de sortir.

De son côté, la start up Zippin va encore plus loin avec la mise au point d'un système plus complexe. 

Le client doit s'identifier avec son smartphone pour entrer dans le magasin. Il est alors suivi des caméras et des capteurs qui se trouvent sur les étagères. Quand il a terminé ses achats, il sort, tout simplement, et sera débité alors.

Un algorithme qui détecte les mouvements et anticipe les gestes suspects est même prévu pour éviter les vols.

Équipées de caméras, les caisses en libre-service pourraient bientôt même être capables de reconnaître les types de fruits et légumes en vrac que vous venez de choisir (l'ultime étape pour une caisse parfaitement autonome).

>> RELIRE. Un Niçois pèse une PS4 au rayon fruits et légumes et repart avec... pour 9 euros

Le chariot connecté, une autre mort pour la caisse

Déjà utilisé dans plusieurs magasins à New-York, le chariot développé par Caper pourrait s'imposer à terme un peu partout. 

Il permet de scanner les produits et pourrait à terme comprendre des caméras de reconnaissance d'image, et des capteurs de poids pour ne plus même avoir à passer par cette étape.

Vous avez terminé vos courses? Le paiement s'effectue directement sur l'interface du chariot, qui permet également de guider le client vers le bon rayon.

>> RELIRE. Auchan va tester son premier magasin sans caisse ni employé

Quand la carte de crédit devient une carte de fidélité

A Polygone Riviera votre carte de crédit peut vous servir de carte de fidélité.
A Polygone Riviera votre carte de crédit peut vous servir de carte de fidélité. Photo Eric Ottino

Utilisée au Polygone Riviera de Cagnes-sur-mer, la technologie française Transaction Connect permet de récompenser les clients de leurs achats.

À chaque achat payé par carte de crédit, le client est automatiquement identifié et récompensé pour sa fidélité.

Les enseignes peuvent ainsi analyser les habitudes de leurs clients et adapter leurs services en fonction. Les clients profitent d'offres taillées sur mesure selon leurs façon de consommer.

>> RELIRE. "Du lien, il n'y en aura jamais dans une plateforme Amazon": les centres commerciaux doivent se réinventer pour survivre à internet

La réalité augmentée débarque dans les rayons

Pas de le produit, pas de problème. Et si il devenait possible de voir ce qui n'est pas en rayon.

C'est le pari de Augment qui développe une technologie de réalité augmentée destinée à fournir au client un visuel de ce qu'il peut s'acheter.

Munis de votre smartphone, vous pouvez vous promener dans les rayons et voir apparaître les produits que l'enseigne souhaite mettre en avant.

La Fnac et Darty vont d'adopter cette nouveauté.

Alors oui, dans l'absolu vous allez pouvoir vous acheter quelque chose en ligne et le visualiser, en 3D, installé où vous le souhaitez, chez vous.

Des robots partout?

L'invasion des robots, le remplacement de l'homme par la machine... Des thèmes bien éclusés par la science-fiction et qui continuent de faire peur.

Déjà bien présents (caisse automatiques, tapis roulant, assistant virtuel...) quelle sera la place des robots dans le supermarché de demain?

Si certains sont là pour aider les employés comme les robots de Tompkins robotics à fluidifier les commandes, d'autres sont destinés à appâter le client.

Il est question de "théâtraliser le point de vente". Comprendre: divertir et marquer le consommateur pour qu'il choisisse d'acheter dans son enseigne.

Ainsi, les parcours "phygitaux" (physique et digitaux) se multiplient pour personnaliser l'information qui parvient au client, lui permettre d'accéder plus rapidement et facilement à son produit, mais aussi lui procurer une expérience particulière.

En témoigne la "Undiz Machine" installé par la marque de lingerie à Toulouse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct