Bougies, bijoux, mode... ces Français qui vendent leurs articles faits main au marché de Noël de Monaco

Tradition respectée au marché de Noël. Les articles faits à la main sont majoritaires. Les artisans parlent avec passion de leurs créations. Tour d’horizon.

Article réservé aux abonnés
Anne-Sophie Coursier Publié le 21/12/2022 à 14:51, mis à jour le 23/12/2022 à 09:51
Céline vient d’Aubagne et propose ses créations en tissu. Photo Cyril Dodergny

Derrière les bougies de Raffaella, au marché de Noël de Monaco, il y a Élisabeth. Sur le stand coloré et joyeux de Princess Candle, la quinquagénaire vend des bougies confectionnées entièrement à la main. C’est son amie, Raffaella, elle-même sur un autre marché de Noël, qui les fait.  "Raffaella fabrique avec beaucoup d’amour ses bougies!" Et cela se voit. Depuis son atelier d’art de Menton, qu’elle partage avec une verrière d’art, Raffaella fabrique ses bougies depuis plus de trente ans. "Elle a eu l’idée d’associer sa première passion, les pierres de bien-être, avec des bougies." Raffaella fond sa cire et sculpte ses bougies ensuite. "Elle réalise de jolies choses selon son inspiration du moment."

Mérédith s’est lancée il y a trois ans lorsque son associée a pris sa retraite. Photo Cyril Dodergny.

Des pièces uniques

Ses créations prennent des formes variées et certaines d’entre elles avec des pierres aux vertus diverses comme l’agate qui aide à limiter le stress ou encore l’œil de tigre qui lutte contre les digestions difficiles. "Les petits garçons aiment beaucoup", sourit Elisabeth.

Même les moules, Raffaella les confectionne elle-même. "Elle fait aussi ses bougies avec des thématiques précises comme la Fête du citron ou la saint Valentin."

Naturellement on retrouve sur son stand des bougies rouges avec des dessins de Noël ou encore des anges. "Et même des crèches. Elle travaille avec beaucoup d’amour, à l’aide d’une paire de ciseau et de ses doigts, rien de plus." Parfois, une chandelle est seulement incrustée dans le décor, "ainsi, si les personnes veulent garder le décor pour l’année d’après, ils le peuvent en ajoutant une nouvelle chandelle."

À quelques pas du stand de Raffaella, Mérédith affiche un large sourire. Elle réalise du linge de maison. Son stand, Madame Provence. "Je les fabrique chez moi à Nice et les vends à partir d’avril dans une boutique d’Eze."

Pour la deuxième année, Mérédith cède aussi ses fabrications sur le marché de Noël de Monaco. La jeune fille a appris son métier grâce à Monique, son associée aujourd’hui âgée de 78 ans, qui a rendu son tablier voici cinq ans.

"Au départ, je n’étais que vendeuse à ses côtés. Quand elle s’est arrêtée, j’ai voulu me lancer. Monique, qui avait une école de haute couture, m’a tout appris et elle m’a même laissé ses patrons", se réjouit Mérédith. Avec du tissu 100% français, elle fabrique des sets de table, qu’elle vend par deux, mais également des panières et des chiens ou des oursons.

Sandy vend des bijoux réalisés à la main entièrement personnalisés. Photo Cyril Dodergny.

Des bijoux personnalisés

Après ces pièces uniques en tissu, les bijoux personnalisés fabriqués à Aix-en-Provence. Ils sont l’œuvre de Morgan. "C’est mon mari qui les réalise depuis six ans. Je les vends pour lui depuis trois ans au marché de Monaco tandis que lui fait le marché d’Aix-en-Provence."

L’atelier de Hava bijoux est installé à Sanary-sur-Mer dans le Var. "Morgan les confectionne à l’aide de ses mains et d’une pince, avec des fils d’argent 925 ou gold filled 14 carats. Nos bijoux sont inoxydables. On peut se baigner avec et ne jamais l’enlever."

N’importe quel prénom ou message peut être écrit. "C’est notre marque de fabrique, avec un slogan, derrière chaque mot, se cache une histoire."

Céline, quant à elle, vient d’Auriol près d’Aubagne pour vendre ses créations en tissus. Sa marque, Victor et Pepette. "Je me suis lancée il y a six ans et je fabrique beaucoup pour les bébés comme des doudous ou des porte-sucettes ou encore des capes de bain ou des petites couvertures." Sa grande nouveauté cette année, des petits sacs à dos "que je personnalise sur place".

Sa machine à coudre ne la quitte effectivement pas. Son tissu est français, soit bio, soit eco-tex. Elle propose également une gamme pour les femmes avec des turbans originaux, des sacs à main ou encore des éponges démaquillantes. "J’ai une nouveauté cette année, un parfum que j’ai réalisé avec un créateur. L’un est pour les enfants, un autre pour les femmes."

Valérie fabrique aussi sur place des bijoux avec du Gold Fild. Photo A.-S.C..

Des sacs et des pochettes en jute

Il y a aussi des CameEtLeon. Sur le stand de Jessica, on retrouve des créations de sacs et de pochettes en toile de jute aux fils dorés à deux pour cent. Jessica a commencé voici sept ans en ne confectionnant que des pochettes en cuir. Elle étoffe sa gamme depuis avec des sacs et des chapeaux. Les Trois Pipelettes réalisent elles aussi des bijoux, des colliers et des bagues à la main, au moyen de Goldfield ou encore de fils de semi-précieuses.

Installées à Nice, Sandra, Valérie et Aurélie vendent depuis trois ans au marché de Monaco. "C’est toujours un plaisir de venir ici." D’échanger avec elles tout autant!

En plus de vendre leurs produits, les artisans s’avèrent tous aussi souriants et agréables. Et lorsqu’ils se mettent à partager leur passion, le passant se régale. Sans aucun doute celui qui veut offrir un cadeau 100% fait maison devrait trouver son bonheur au marché de Noël.

Savoir+
Jusqu’au 2 janvier, durant les vacances scolaires, tous les jours, de 11 à 23 heures.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.