“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

3e Salon de l'Automobile à Monaco : rétros, futuristes, écolos... Ces 5 modèles qui sortent du lot

Mis à jour le 01/03/2019 à 08:31 Publié le 01/03/2019 à 13:55
Le salon est ouvert au public jusqu'à dimanche sur le quai Albert-1er.

Le salon est ouvert au public jusqu'à dimanche sur le quai Albert-1er. Photo JFO

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

3e Salon de l'Automobile à Monaco : rétros, futuristes, écolos... Ces 5 modèles qui sortent du lot

Jusqu’à dimanche, les voitures d’aujourd’hui, d’hier et de demain s’exposent au 3e Salon international de l’automobile de Monaco. Nous avons repéré cinq modèles qui nous ont bien plu

Le 3e Salon de l’automobile de Monaco est officiellement ouvert. Ce jeudi matin, deux délégations de personnalités monégasques (*) ont inauguré les quatre pavillons dédiés aux voitures. À toutes les voitures. Celles qui surgissent du passé ou qui se projettent dans l’avenir. Celles qui garnissent habituellement les vitrines des concessions de la Principauté ou qui ont été prêtées par leur propriétaire. Celles qui carburent à l’essence ou à des énergies propres et renouvelables. Les sportives, les familiales, les tape-à-l’œil, les luxueuses – plus ou moins ostentatoires –, les concept-cars. Et les blindées.

Tour d’horizon des véhicules les plus inédits, insolites et spectaculaires croisés hier dans les allées de ce salon installé jusqu’à dimanche sur le quai Albert-Ier, sous de grandes tentes blanches et transparentes.

Des voitures blindées... pour les gentils et les méchants

Pour blinder cette Smart, il faut compter 40 000 €.
Pour blinder cette Smart, il faut compter 40 000 €. Photo JFO

On pourrait presque passer devant sans y prêter attention. Ce serait une erreur. Car cette petite Smart et cette grosse BMW X5 M, contrairement aux apparences, sont à nulles autres pareilles. En quoi ? La première résiste aux balles de fusil de chasse et d’armes de poing, la seconde aux rafales de Kalashnikov et autres armes lourdes. Ces deux voitures sont blindées, en l’occurrence par la société Bearmored.

Le mieux placé pour en parler est un Corse, Laurent Casabianca, qui tient le stand avec son collègue Christophe Lacôte. "L’habitacle de la BMW est entièrement sécurisé, même quand le coffre est ouvert, explique le premier. C’est une coquille qui ne peut pas être traversée par des tirs de Kalash. Le blindage n’est pas dans la carrosserie mais dans le capitonnage. La voiture n’est donc pas un char d’assaut."

Nous voilà rassurés. Le blindage de la BMW coûte environ 80.000 €. Celui de la Smart, deux fois moins. Un prix qui varie selon la matière utilisée pour protéger les voitures: l’acier est moins cher, mais plus lourd ; le polyéthylène est tout le contraire.

"C’est le matériau utilisé par les militaires, notamment pour les gilets pare-balles", poursuit le Corse.

Qui sont les clients de cette société qui cherche à se développer sur la Côte d’Azur et à Monaco? Sans l’accent mais avec aplomb, Laurent Casabianca répond: "Les gentils qui souhaitent se protéger et les méchants qui redoutent un règlement de compte."

Christophe Lacôte précise que les Smart blindées intéressent les propriétaires de superyachts: "Pour eux, ce n’est qu’un gadget à 70.000 €."

Les prochains gentils clients de cette société sont peut-être à rechercher du côté de la famille princière. Des discussions seraient en cours avec le Palais…

Les concept-cars

Vulcano Titanium

Vulcano Titanium, dessinée par Icona.
Vulcano Titanium, dessinée par Icona. Photo JFO

Ce concept-car est un modèle unique. C’est aussi la première voiture au monde construite en titanium. D’où son nom.

Dessinée par la société de design Icona, la Vulcano Titanium a nécessité 10 000 heures de travail, souvent à la main pour modeler cette matière si particulière, qui rend la voiture aussi belle que légère. Et unique au monde.

Conséquence, elle coûte un peu cher. Autour de 2,5 millions d’euros. Bon, pour l’instant, ce modèle n’est pas commercialisé. Mais si quelqu’un la veut, au prix annoncé, Raffaello Porro, chargé de la communication d’Icona, peut voir ce qu’il peut faire…

Jannarelly

Jannarelly, le designer français de cette beauté.
Jannarelly, le designer français de cette beauté. Photo JFO

Là aussi, c’est un modèle unique. Une beauté rare aux lignes sublimes, dessinée par un designer français, Jannarelly, et fabriquée à Dubaï. 

Avec sa carrosserie en carbone et son moteur V6 Nissan, cette sportive a tout pour plaire.  Son prix? De 90.000 à 115.000 €.

L’objectif est d’en produire trente exemplaires. Mais attention, il faut être patient: le délai de livraison est de trois ans.

pas que des voitures

Le scooter jaune électrique

Photo JFO

Stylé, pour un scooter 100% électrique. Ce modèle, affiché à 3.490 €, n’est pas excessif, d’autant qu’il est livré avec deux batteries. Le bizarrement nommé Pink Mobility, en tout cas dans sa version jaune, est vendu au Siam, mais aussi tout le reste de l’année juste au-dessus de Monaco, à La Turbie, chez le concessionnaire Peugeot. Fabriqué en Allemagne par une entreprise française, ce scooter rétro électrique a une puissance de 3 000 watts et une autonomie de 120 km.

Le bateau bleu électrique

Photo JFO

Avec sa coque bleue et ses 12 places assises, l’Ecolux 900 électrique fait figure d’intrus au Salon de l’auto. Il paraît que c’est le premier bateau électrique de transport de passagers. Il sera mis à l’eau pour la première fois ce lundi, devant le Yacht-club.

* Bernard Fautrier, vice-président de la Fondation Prince Albert II, Cristiano Gallo, ambassadeur d’Italie à Monaco, Jacques Pastor, adjoint au maire ; suivis de Brigitte Boconnes-Pagès, vice-présidente du Conseil national, Patrice Cellario, conseiller-ministre de l’Intérieur, Michel Boeri, président de l’Automobile club, Guy Antognelli, directeur du Tourisme et des Congrès.


Savoir+
Le 3e Salon international de l’automobile de Monaco se déroule jusqu’au dimanche 3 mars sur le quai Albert-Ier, de 10 h à 18 h.
Tarifs: 15 €; 50 € les quatre jours; gratuit pour les moins de 10 ans.
Plusieurs stands de restauration sont installés entre les pavillons. Nombreuses animations pour les adultes et les enfants.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.