Le "blackout" qui plonge une partie de l'Ukraine dans le noir vu depuis l'Espace

La Nasa (agence spatiale américaine) a transmis quelques images vues de l'Espace. On voit y voit le territoire ukrainien plongé dans le noir, en comparaison avec le reste de l'Europe. Une image représentative de la situation seulement 24 heures après le dernier bombardement dans le ville de Kherson.

La rédaction avec l'AFP Publié le 26/11/2022 à 15:40, mis à jour le 26/11/2022 à 15:32
L'image du "blackout" en Ukraine, vu depuis l'Espace. Capture d'écran Nasa

Après le bombardement russe sur la ville de Kherson, située au sud de l'Ukraine, où quinze personnes ont perdu la vie, la ville est toujours plongée dans le noir, comme une grande partie du pays. 

Au total, ce sont plus de 6 millions de foyers ukrainiens qui seraient actuellement affectés par des coupures d'électricité.

Un "blackout" géant qui a plongé le pays dans l'obscurité. Cela a pu être observé sans difficulté depuis l'espace. La Nasa a pu prendre quelques clichés montrant la différence de brillance entre l'Ukraine et le reste de l'Europe, qu'elle soit orientale ou occidentale. 

Vendredi soir, le réseau électrique avait perdu "30%" de ses capacités, a précisé sur Telegram l'opérateur Ukrenergo, alors que ce manque était de "15-20%" mercredi matin.

"Nous prévoyons de passer le week-end avec un déficit d'environ 25%. Ce chiffre est déjà proche de celui d'avant la dernière attaque, mais encore un peu trop important. Par conséquent, les calendriers des restrictions seront maintenus", a précisé l'opérateur.

Une situation qui fait craindre le pire en pleine saison hivernale. Sans électricité, le bien-être des habitants est menacé et les conditions de vie sont de plus en plus rudes. 

Avec quelque 600.000 foyers privés d'électricité dans la soirée - et sa région, ainsi que les provinces d'Odessa (sud), de Lviv, de Vinnytsia (ouest) et de Dnipropetrovsk (centre-est), sont les plus touchées par les coupures, a-t-il ajouté, appelant les Ukrainiens à économiser l'électricité dans les zones où le courant a été rétabli. 

"Nous devons endurer cet hiver - un hiver dont tout le monde se souviendra", a souligné le président Zelensky sur Facebook.

Il avait visité plus tôt dans la journée Vychgorod, ville au nord de Kiev où les frappes ont fait six morts et des dizaines de blessés mercredi.

Les ingénieurs s'attèlent à réparer les dégâts à travers le pays pour que les familles puissent retrouve un minimum d'électricité. 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.