La Russie demande des preuves du massacre de Boutcha et veut la liste des noms des cadavres retrouvés

Sergueï Lavrov, a demandé au secrétaire général de l'ONU de publier la liste des morts de Boutcha, pour prouver l'existence du massacre.

Damien Allemand Publié le 22/09/2022 à 18:30, mis à jour le 22/09/2022 à 18:33
Les enquêteurs à Boutcha, dans la région de Kiev, où plus de 300 corps de civils ont été retrouvés. Photo AFP

Devant l'ONU, le ministre russe des Affaires étrangères a rejeté toute la faute de la guerre en Ukraine... sur l'Occident et Kiev.

Parallèlement à ces accusations, Sergueï Lavrov, a demandé au secrétaire général de l'ONU de publier la liste des morts de Boutcha.

"Je lance un nouvel appel en présence du secrétaire général et de ministres: faites en sorte que les autorités ukrainiennes publient les noms des personnes dont les cadavres ont été exposés dans la ville de Boutcha. Je le demande depuis des mois. Personne ne veut répondre. Cher Monsieur le secrétaire général, usez au moins de votre autorité, s'il vous plaît", a lancé le chef de la diplomatie russe.

 

Fake news pour la Russie

Les forces russes ont été accusées de nombreuses exactions dans les territoires qu'elles contrôlent en Ukraine, et notamment à Boutcha, en périphérie de Kiev, où avaient été retrouvés après leur départ fin mars des cadavres de civils froidement exécutés dans les rues. 

Moscou nie avoir commis ces crimes, évoquant une "falsification" ukrainienne et des fake news. 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.