Rubriques




Se connecter à

Guerre en Ukraine: Kiev a-t-elle utilisé des drones kamikazes pour attaquer une raffinerie en Russie?

Deux drones ont attaqué mercredi une raffinerie de pétrole située dans le Sud-Ouest de la Russie à proximité de la frontière avec l'Ukraine, a déclaré son propriétaire, dénonçant un acte "terroriste" qui n'a pas fait de victime.

La rédaction Publié le 22/06/2022 à 17:02, mis à jour le 22/06/2022 à 17:03
La Russie dénonce une attaque de drones contre une raffinerie frontalière de l'Ukraine. Photo DR

"Deux drones ont attaqué des équipements technologiques de l'usine de produits pétroliers de Novochakhtinski, ce qui a provoqué une explosion suivie d'un incendie", a indiqué la raffinerie dans un communiqué publié sur son site.

Selon la même source, un premier drone a d'abord mené une "frappe" à 5h40, provoquant une déflagration. Puis, un second appareil a visé un dépôt de pétrole brut à 6h23, causant des dégâts matériels, mais pas d'explosion.

L'attaque n'a fait aucune victime, a indiqué la raffinerie. Sans accuser nommément les forces ukrainiennes, elle a dénoncé des "actes terroristes venant de la frontière occidentale" de cette région russe avec l'Ukraine, située à quelques kilomètres à peine.

Auparavant, le gouverneur de la région de Rostov, où se situe la raffinerie, avait rapporté la découverte sur place de "fragments appartenant à deux drones", ce qui signifierait que les appareils se sont écrasés sur le site, volontairement ou non.

 

Selon le gouverneur, Vassili Goloubev, l'incendie a été éteint en fin de matinée et la raffinerie sera à l'arrêt jusqu'aux conclusions d'une enquête pour évaluer l'étendue des dégâts.

La raffinerie de Novochakhtinski est située à une dizaine de kilomètres de la frontière avec la région séparatiste de Lougansk, dans l'Est de l'Ukraine. Sur son site, l'entreprise se présente comme "le plus grand fournisseur de produits pétroliers du Sud de la Russie".

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, dont l'authenticité ne pouvait pas être vérifiée dans l'immédiat, montre un drone survoler une zone industrielle, peu avant une explosion accompagnée d'une boule de feu.

La Russie, qui mène depuis fin février une offensive militaire contre l'Ukraine, a plusieurs fois accusé les forces de Kiev d'avoir bombardé des localités russes frontalières.

 

Le mois dernier, le gouverneur de la région de Koursk (Sud-Ouest) a affirmé qu'une personne était morte dans une frappe ukrainienne sur un village frontalier.

Et début avril, le gouverneur de la région frontalière de Belgorod a accusé l'Ukraine d'avoir mené une attaque contre un dépôt de carburants avec deux hélicoptères.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.