Guerre en Ukraine en direct: le Kremlin veut "consulter" pour fixer les frontières des régions annexées

L'Ukraine a annoncé dimanche avoir repris la ville de Lyman, dans la région de Donetsk annexée par la Russie, au moment où la Cour constitutionnelle russe a jugé légaux les traités d'annexion des territoires ukrainiens signés par Vladimir Poutine.

La rédaction Publié le 03/10/2022 à 12:36, mis à jour le 03/10/2022 à 12:37
live
Vladimir Poutine a officialisé l'annexion des régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson, Lougansk et Donetsk/ Photo AFP

Lundi 3 octobre, 222e jour de l'invasion russe en Ukraine. L'annonce est tombée en milieu de journée: "A partir de 12h30 locales (09h30 GMT), Lyman est totalement débarrassée (de l'armée russe). Merci à nos militaires", s'est félicité le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

La perte de Lyman, dans la région annexée de Donetsk, est un revers de taille pour l'armée russe, incapable à ce stade de contrôler la totalité des territoires qu'elle occupe en Ukraine.

Après la signature des traités d'annexion vendredi en grande pompe au Kremlin par M. Poutine et les dirigeants des régions séparatistes et occupées, la Cour constitutionnelle russe les a jugés dimanche "conformes à la Constitution".

 

L'annexion des régions ukrainiennes par la Russie n'est toutefois pas reconnue par la communauté internationale.

Le pape François a ainsi "supplié" M. Poutine d'"arrêter" la "spirale de violence et de mort" en Ukraine, tout en déplorant les annexions "contraires au droit international".

Si vous nous lisez sur mobile ou que vous n'arrivez pas à accéder à notre direct sur cette page, cliquez ici.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.