Rubriques




Se connecter à

Guerre en Ukraine: Emmanuel Macron craint "une propagation du conflit" à d'autres pays

Le président français Emmanuel Macron a reçu jeudi 19 mai à l'Elysée la présidente de la Moldavie Maia Sandu. L'occasion d'évoquer les tensions en Transnistrie.

La rédaction Publié le 19/05/2022 à 17:38, mis à jour le 19/05/2022 à 17:40
Emmanuel Macron et Maia Sandu, la présidente de la Moldavie. Photo PQR

La tension monte en Moldavie et en Transnistrie. Ce petit territoire, appartenant officiellement à la Moldavie et occupé par des séparatistes pro-russes depuis 30 ans, a connu depuis lundi 25 avril plusieurs explosions. Des tensions qui pourraient préfigurer d'une extension de la guerre en Ukraine jusqu'à ce petit pays frontalier, ayant le statut de pays neutre. 

La présidente de la Moldavie, Maia Sandu, s'est rendue en France jeudi 19 mai pour rechercher le soutien de la France. Devant Mme Sandu, qu'il recevait pour la troisième fois, Emmanuel Macron a indiqué souhaiter que "les prochaines semaines puissent nous permettre d'apporter une réponse claire à la Moldavie qui le mérite, compte tenu de sa situation géopolitique et sécuritaire et humanitaire".

"L'agression inacceptable de l'Ukraine par la Russie constitue une menace pour la stabilité de toute la région et en particulier pour la Moldavie" car "les récents incidents survenus dans la région transnistrienne montrent qu'une propagation du conflit" ne "peut pas être exclue", a-t-il ajouté.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.