“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vous rêvez de voir un spectacle des "Blue Man Group"? Ils seront prochainement à Monaco

Mis à jour le 19/03/2018 à 11:40 Publié le 19/03/2018 à 05:04
Entre concert et performance artistique, les artistes du « Blue Man Group » donneront un show inédit dans la Salle Garnier.

Entre concert et performance artistique, les artistes du « Blue Man Group » donneront un show inédit dans la Salle Garnier. Photo DR

Vous rêvez de voir un spectacle des "Blue Man Group"? Ils seront prochainement à Monaco

Créé à New York en 1991 et vu par 35 millions de spectateurs, le spectacle, mêlant humour, musique et performance sera donné du 26 au 29 avril pour la première fois à Monaco

Ils ont 27 ans cette année. Nés après les Schtroumpf, mais avant le casting d'"Avatar", les "Blue Man Group" sont les petits hommes bleus les plus célèbres du music-hall. Ils joueront fin avril, après avoir parcouru le monde, pour la première fois en Principauté.

"Blue Man Group", c'est un groupe artistique né au début des années 90 à New York. Phil Stanton, Chris Wink et Matt Goldman, les trois papas des Blue Man imaginent ce spectacle, où des créatures bleues de pied en cape jouent et mêlent l'humour, la musique et la performance avec la couleur.

Les premières représentations ont lieu à Central Park avant que la troupe originelle n'élise domicile à l'Astor Place Theatre, où le show est encore à l'affiche, près de trente ans après.

En plus de représentations un peu partout dans le monde, vues par quelque 35 millions de spectateurs et assurées par une communauté de Blue Man, toujours par trois sur scène, entrés dans la danse.

Bleu contre l'ego

"Certains ont un passé de danseur, d'autres de comédien, de musicien, d'artiste en tout genre qui se plaisent à entrer dans la peau du Blue Man. Ce masque bleu efface l'ego, donne une sorte d'innocence, sans jugement qui offre des opportunités à explorer", confie Adam, l'un des Blue Man qui se maquille en bleu depuis quelques années.

La peinture bleue sur la peau est une des composantes primaires de ce spectacle, couleur choisie pour servir de masque, mais aussi effacer sur scène les traits du visage pour rendre les yeux expressifs.

Tout autour, le spectacle a grandi avec les années. "Le show a évidemment évolué, car il est fondé sur la façon dont nous communiquons entre humains et le monde n'est plus le même dans ce domaine-là où les évolutions, notamment technologiques sont considérables", continue Adam.

Des éléments bien visibles dans le show, où au cours d'un tableau, les trois Blue Man sur scène, jouent avec des écrans géants tactiles, tel des smartphones prétextes à des facéties.

À l'autre versant du spectacle, les basiques eux sont restés… comme ce singulier instrument à vents, composé de tuyaux de plomberie reliés entre eux sur lesquels les hommes bleus font de la musique.

Une façon inédite de jouer "La lettre à Élise" ou "Seven Nations Army". C'est le numéro signature de chaque spectacle, qui se clôt toujours par une session sur des tambours d'où jaillissent des gerbes de peinture colorée.

Happening musical

Racheté par le Cirque du Soleil à l'été 2017, le "Blue Man Group" a entamé une tournée mondiale qui s'arrêtera pour la première fois en Principauté.

"C'est d'abord un show visuel, mais à chaque date, nous essayons d'intégrer un élément musical local auquel le public sera sensible. Pour Monaco, nous attendons des suggestions", souligne l'équipe qui a pris conseil auprès de la direction artistique de la SBM, dont Jean René Palacio, heureux de proposer ce "happening musical" à Monaco et parti voir le spectacle à Hambourg.

Où la semaine dernière, la troupe s'est produite cinq soirées au Mehr! Theater, une ancienne halle marchande transformée en salle de spectacles qui a fait le plein d'un public allemand, friand de ces numéros à la dimension clownesque très forte.

"Nous n'avons pas de public type, mais ce que nous voulons, c'est que chacun redevienne un enfant le temps du spectacle".

Et l'effet est recherché dans le jeu constant pendant 1 h 30 avec le public. Les trois premiers rangs sont d'ailleurs priés de porter un imper bleu (fourni par la production) qui protège des inévitables giclées de peinture et autres substances, notamment dans un final carnavalesque où tout le monde est invité à se lever, danser, et taper dans des ballons géants flottant au-dessus du public. Comme chaque janvier sous le chapiteau du Festival du cirque de Monte-Carlo.

Les amateurs trouveront d'ailleurs une filiation entre les arts du cirque et la performance du "Blue Man Group".

Le concept devrait détonner dans la so chic salle Garnier, que la troupe investira fin avril. Une grosse machinerie portée par sept semi-remorques et 27 personnes backstage pour accompagner les Blue Man.

Ils sont nombreux à tourner à travers le monde. Quatre pour chaque spectacle (trois sur scène et un remplaçant). Mais tous sachant manier la musique, la danse et l'humour!


Savoir +
Blue Man Group - du 26 au 29 avril à la salle Garnier. Places à partir de 80 euros. Renseignements: montecarlosbm.com et 98.06.36.36.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct