“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pop rock, électro, rap... Le programme (résolument éclectique) de la 2e édition du festival Les Aoûtiennes

Mis à jour le 06/08/2018 à 07:03 Publié le 07/08/2018 à 10:00
La programmation de la deuxième édition du festival Les Aoûtiennes.

La programmation de la deuxième édition du festival Les Aoûtiennes. Photos doc Var-matin et DR

Pop rock, électro, rap... Le programme (résolument éclectique) de la 2e édition du festival Les Aoûtiennes

Marina Kaye, BB Brune, Lost Frequencies, 2 Many DJ's et MC Solaar sont en haut de l'affiche résolument éclectique de la 2e édition du festival Les Aoûtiennes, du 9 au 11 août à Bandol.

Pour être "in" en août, prévoir trois soirées "off", direction le festival Les Aoûtiennes et le stade Deferrari, à Bandol.

Tous les goûts musicaux sont la nature de cet événement, entre pop, rock, électro et chanson (rap… euse) française. Entre mer et montagne de bonnes vibrations.

9 août: pop & rock, baby

Petite princesse de la pop, la chanteuse marseillaise Marina Kaye s'est rapidement fait un nom à l'international. Et pour cause: son tube Homeless, paru en 2014 sur l'album Fearless, a fait le tour de la planète. Cela ne vous dit rien? Taper ce titre sur n'importe quelle plateforme de musique en ligne et… Ah, vous voyez?

Après avoir participé à un album hommage à Balavoine (avec une reprise du starmaniesque Only the very best) et une collaboration avec son comparse phocéen Soprano (Mon Everest), Marina Kaye a sorti il y a quelques mois son 2e opus, Explicit.

Elle partagera l'affiche bandolaise avec les ex-enfants du pop-rock français, BB Brunes. Ex, parce qu'ils ont bien grandi depuis leurs premiers riffs sur l'album Blonde comme moi, en 2006-2007 et leur carton Houna.

Après une pause de quelques années et des projets perso, les BB n'ont pas laissé leur plage musicale abandonnée et reviennent sur le devant de la scène cette année avec un opus qui dynamite, disperse, ventile… façon Puzzle.

À découvrir en 1re partie: Voodoo Story, un quatuor six-fournais dans la fournaise des Aoûtiennes.
À partir de 20h30.
Tarifs: normal 42 euros; priority pass (coupe-file) 47euros; enfant (de 10 à 14 ans inclus) 24 euros; gratuit pour les moins de 10 ans (se présenter au guichet le soir du concert pour retirer la contremarque).

10 août: électro (de) luxe

En voilà un qui ne porte pas vraiment bien son nom. Rien de perdu en effet dans les fréquences électro-pop de Lost Frequencies, prodige bruxellois d'un style qui s'exporte désormais (presque) mieux que les frites et la bière (voire le football) belges.

Il faut dire qu'avec un son aux petits oignons, sorte de mijoté entre beats électroniques, rythme très pop et tropical house rafraîchissante, Félix De Laet de son vrai nom a conquis les c(h)œurs: en tout cas ceux de James Blunt (en featuring sur Melody), Zonderling qui collabore avec lui sur Crazy, et bien d'autres. Avec l'album Less Is More, Lost Frequencies offre ainsi un concentré de bonnes ondes.

À l'instar des boss qui ont roulé la leur depuis plus de 15 ans et se produiront le même soir: 2 Many DJ's, version DJ du groupe électro-rock Soulwax (si on devait résumer). Un mot si l'on veut définir la musique des frères Dewaele: inclassable. Et carrément enthousiasmante.

Maîtres du mash-up, style hybride qui, en gros, mélange plusieurs titres sur une seule piste, le duo belge enchaîne les scènes et les projets. Des boss, on vous dit. Le duo électro-pop-funk Head On Television (H.O.T. pour les intimes) lancera ce rendez-vous qui s'annonce effectivement très show.

À partir de 20h30.
Tarifs: normal 37 euros; priority pass (coupe-file) 42 euros; enfant (de 10 à 14 ans inclus) 24 euros; gratuit pour les moins de 10 ans (se présenter au guichet le soir du concert pour retirer la contremarque).

11 août: le temple Solaar

Cette fois, c'est sûr, on ne bougera pas de là!

Plus de vingt-cinq ans après ce premier tube et le mythique album Qui sème le vent récolte le tempo, MC Solaar a marqué de son retour cette année musicale avec un opus Géopoétique qui l'installe définitivement au rang de monument de la chanson française.

Au-delà du rap, au-delà des styles. Avec un son, finalement, universel. Des mots qui claquent, qui répliquent. Un rythme qui happe, s'échappe pour mieux nous rattraper.

Pour sa seule date dans le grand sud, le grand Claude devrait ainsi offrir à Bandol une soirée totalement… Paradisiaque.

À partir de 20h30.
Tarifs: normal 42 euros; priority pass (coupe-file) 47 euros; enfant (de 10 à 14 ans inclus) 24 euros; gratuit pour les moins de 10 ans (se présenter au guichet le soir du concert pour retirer la contremarque).

à partir de 1 €


La suite du direct