“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Philharmonique : votez Brahms !

Mis à jour le 07/12/2015 à 05:09 Publié le 07/12/2015 à 05:09
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Philharmonique : votez Brahms !

Le Philharmonique de Monte-Carlo finit son année 2015 sur les ailes du romantisme.

Le Philharmonique de Monte-Carlo finit son année 2015 sur les ailes du romantisme.

La semaine dernière, c'était au son des accents tendres et passionnés du concerto de Mendelssohn, magistralement interprété par le violoniste Renaud Capuçon. Hier, c'était au son des accents passionnés et tendres du concerto de Schumann, joué par la grande pianiste russe Elisabeth Leonskaïa. La semaine dernière, c'était dans l'ouragan de la Symphonie Fantastique de Berlioz, splendidement déchaîné par le chef Emmanuel Krivine. Hier c'était dans la tempête de la 4e symphonie de Brahms, déclenchée par le chef letton Andris Poga.

Le public aime les grandes épopées orchestrales qu'offre la musique romantique.

Pour revenir au concert d'hier, Elisabeth Lesonskaïa, cette grande dame russe du piano, que le public a accueilli chaleureusement, a joué avec plus de sérieux que d'élégance le concerto de Schumann. On a retrouvé, en revanche, toute son élégance dans le Nocturne de Chopin joué en bis.

Dès l'œuvre contemporaine due au compositeur finlandais Magnus Lindberg jouée en début de concert, le chef d'orchestre tint remarquablement en mains son orchestre.

Avec la venue de la pianiste Leonskaïa s'achevait l'« année russe » du Philharmonique. Avec la symphonie de Brahms se poursuivait la « saison Brahms » qui, elle, continuera en 2 016. Brahms et son univers magique et romantique… Si vous hésitez, n'hésitez plus : votez Brahms !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.