“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco sera la capitale de la harpe le temps d'un week-end

Mis à jour le 05/10/2015 à 09:35 Publié le 05/10/2015 à 09:33
Xavier de Maistre, Alessandra Magrini, Magali Pyka de Coster.

Xavier de Maistre, Alessandra Magrini, Magali Pyka de Coster. N.H.-F.

Monaco sera la capitale de la harpe le temps d'un week-end

Un grand festival dédié à l’instrument se tiendra à l’auditorium Rainier-III, les 17 et 18 octobre prochains. Derrière, deux enjeux : satisfaire les passionnés, et attirer un nouveau public

Ils vont venir d'un peu partout dans le monde. Italie, Russie, Allemagne… La Principauté va devenir l'épicentre du milieu de la harpe, les 17 et 18 octobre prochains. Lors d'un week-end consacré à l'instrument. C'est le fil rouge du Monaco World Harp Festival, organisé à l'auditorium Rainier-III.

Deux jours de concerts, d'ateliers, de rencontres, d'expositions… Dans l'idée de "partager la musique", lance Alessandra Magrini, de l'association Recital, l'un des organisateurs*.

Derrière ce programme, une question d'équilibre : satisfaire les amateurs éclairés tout en permettant aux autres de découvrir cet instrument un peu moins connu que le violon ou le piano.

Grands concertistes et espoirs

Cette volonté d'ouverture explique le côté gratuit de l'événement. Et l'envie d'attirer vers les jeunes.

" Il n'y aura pas uniquement de grands concertistes », prévient Xavier de Maistre, directeur artistique et soliste international. Celui qui est toujours entre deux avions, deux concerts, évoque encore la venue de« jeunes espoirs".

Alessandra Magrini veut aussi "permettre à des jeunes qui font de la harpe ou qui sont autour du milieu de la harpe de participer à des concerts".

Les concerts de conservatoires de la région ou d'Italie sont là pour ça. Le concours et les auditions pour jeunes espoirs aussi. D'autres animations sont organisées, concours de dessin ou de vidéo autour du thème de la harpe.

Le Monaco World Harp Festival propose aussi une opportunité plutôt rare: voir des harpes. Des instruments rarement visibles.

L'explication est plutôt simple: "Des magasins qui vendent des harpes, il n'y en a qu'à Paris", sourit Magali Pyka de Coster, elle aussi de l'association Recital. Impossible ou presque, donc, de tomber sur une harpe au détour d'une balade dans un magasin de musique.

Alors, une exposition d'instruments accompagnera les concerts et autres rencontres, pendant toute la durée du festival dans le hall de l'auditorium Rainier-III. Dans le même ordre d'idées, un atelier de lutherie est aussi organisé, le samedi à 15 h 30.

Histoire de voir l'envers du décor. Et de comprendre le fonctionnement des instruments, avant le concert de gala du dimanche soir, donné à 18 heures.**

 

*Avec l'académie de musique Prince Rainier-III de Monaco.
**Ce concert sera payant. 20 euros en tarif plein, 12 euros pour les étudiants, et gratuit pour les moins de 12 ans.


Savoir+
Réservations : 98.06.28.28.


Le programme

Deux jours de harpe:
Samedi 17
10 h: ouverture du festival.
11-13 h: concours audition jeunes espoirs.
14 h: concert/workshop de musique irlandaise Una Ni Fhlannagain.
15 h 30: atelier de lutherie de la maison Salvi.
16 h 30: rencontre-débat autour du rôle du harpiste dans un orchestre.
18 h: concert des ensembles de harpes des conservatoires.

Dimanche 18
9 h 30/11 h: concours audition de jeunes espoirs.
11 h: concert de musique russe par Sasha Boldachev.
16 h: remise des prix jeunes espoirs et vidéo.
18 h: concert de gala de Xavier de Maistre et l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo.

à partir de 1 €


La suite du direct