“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les ex-Téléphone étaient en concert ce mercredi soir à Monaco

Mis à jour le 04/08/2016 à 05:17 Publié le 04/08/2016 à 05:16

Les ex-Téléphone étaient en concert ce mercredi soir à Monaco

Pour l'avant-dernière date de leur tournée d'été, qui s'achève le 6 août à Colmar, les ex-Téléphone Jean-Louis Aubert (à gauche), Louis Bertignac (à droite) et Richard Kolinka, reformés sous le nom des Insus (portables), ont donné hier soir un concert au Sporting Club de Monte-Carlo dans le cadre du Sporting Summer Festival.

Même pleine comme un œuf (le concert qui affichait complet depuis longtemps), la salle des Etoiles constituait un rendez-vous presque intimiste après les grands festivals de l'été où le trio s'est produit. Les Insus ont pourtant déroulé un concert identique à ceux qui l'ont précédé depuis leur reformation : même setlist, mêmes effets, mais aussi même plaisir de rejouer ensemble, malgré la routine qui commence inévitablement à s'installer. Le son est plus hard qu'à l'époque de Téléphone, les solos plus ajustés, la rythmique plus en place (les cheveux plus gris, aussi), mais le bonheur de réécouter toutes ces chansons cultes jouées par le groupe presque au complet (Corine manque toujours à l'appel) est intact. Et le public du Sporting n'a pas boudé son plaisir.

Les Insus reviendront sur le Côte d'Azur 28 septembre, pour un nouveau concert au palais Nikaïa de Nice. Mais si vous n'avez pas réservé, c'est trop tard : les 8000 places se sont vendues en moins de temps qu'il n'en faut pour chanter Argent trop cher...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.