Rubriques




Se connecter à

"Je suis jeune, je vais vite": Eva, primée aux NRJ Music Awards, nous présente son nouvel album Happiness

Engagée dans une tournée de vingt-neuf Zénith, la chanteuse native de Nice, tout juste sacrée Artiste féminine francophone de l’année aux NRJ Music Awards, nous présente Happiness. Un nouvel album de onze titres qui arrive seulement un an après le précédent.

Jimmy Boursicot Publié le 26/11/2021 à 15:30, mis à jour le 26/11/2021 à 13:23
Eva. Photo Koria

Quand on évoque le début de carrière d’Eva, vingt ans, il est souvent questions de chiffres. Ceux qui montrent comment la jeune artiste a réussi à s’imposer tout en haut des charts.

Son premier album, Queen (2019) avait été certifié double disque de platine avec 200.000 ventes. Le deuxième, Feed (2020) s’est "contenté" d’un disque d’or (avec 80.000 ventes), mais s’était installé en tête du top albums à sa sortie.

Le tout étant renforcé par une présence très importante sur les réseaux sociaux, avec plus de 2 millions d’abonnés Instagram, 1,5 million de followers sur Tiktok et près de 530 millions de vues sur sa chaîne YouTube. De quoi donner envie à Eva d’avancer.

 

Pour commencer la jeune femme a choisi de ne plus se faire appeler Eva Queen, comme elle l’a expliqué l’an dernier à Libération. "Eva Queen, c’était moi en abusé. J’ai commencé très jeune. J’étais limite une enfant. J’ai tellement grandi qu’aujourd’hui, je n’ai pas la même vision, la même envie, le même goût des choses."

Embarquée sur les routes pour sa tournée, Eva, tout juste élue Artiste féminine francophone de l’année aux NRJ Music Awards, nous a présenté la nouvelle étape de son évolution. Place à Happiness, un album de onze titres avec lequel elle compte bien poursuivre sur sa lancée.

Sortir un album par an, c’est une volonté claire?

Oui, parce que j’aime être toujours en action. Sinon, j’ai l’impression de ne plus être là. Je suis jeune, je vais vite, je consomme tout vite. Du coup, je comprends les jeunes qui passent aussi très vite à autre chose dans la musique. Les jeunes passent surtout d’un single à l’autre, sans forcément écouter un album entier.

Ce format est quand même important pour toi?

Je le kiffe, parce que sur chaque nouveau projet, tu peux créer un univers différent. Avec Happiness, j’ai voulu amener quelque chose de beaucoup plus artistique, on est allé plus loin au niveau musical. Le concept de mon nouvel album, c’est d’avoir un début très joyeux avant d’arriver à une fin plus sombre. On retrouve ce contraste sur la pochette, d’ailleurs. Je trouve ça intéressant. En chaque personne, on peut retrouver ces deux aspects: un caractère très joyeux, mais avec quelque chose de dark, qui vient des épreuves qu’on traverse dans la vie, et qui ne s’enlèvera jamais.

 

Des morceaux symbolisent particulièrement cette dualité?

Dans la deuxième moitié de l’album, il y a un enchaînement entre Bali, qui est très lumineux, Maudit, un interlude où on dirait que je pète un câble, que je suis en train de me transformer. Et puis 2.000 roses, qui est encore plus sombre.

Sur Millions de follow, tu évoques une forme d’isolement malgré ta popularité?

Comme beaucoup de jeunes, je peux parfois me sentir seule, oui. Pourtant, ça peut paraître bizarre, parce que je suis hyper entourée. J’ai la chance d’avoir une famille qui est très présente, des équipes de travail qui sont très bienveillantes aussi. Mais en même temps, j’ai quand même parfois l’impression de me sentir très seule. Avec cet album, je veux aussi redonner espoir aux gens qui connaissent la même chose. Même moi, qui peux être "l’idole" de certains, je passe par ces moments de doute.

Être très suivie sur les réseaux sociaux et participer au programme de téléréalité de ta sœur, JLC Family, c’est compatible avec une vie privée?

J’essaye de préserver au maximum ma vie très privée. Tout en essayant de rendre l’amour qu’on me donne. Parfois, ce n’est pas évident. À travers les réseaux sociaux, les gens ont l’impression d’être beaucoup plus proches de nous. Quand je suis dans ma vie privée, on oublie parfois que j’ai droit à ces moments, que j’ai besoin de les vivre. La manière dont les gens se comportent, pas toujours parce que certains sont très polis, est un peu gênante. Pour ma sœur Jazz, c’est encore différent et plus compliqué. Elle, son travail, c’est de montrer sa vie.

Soif de live

La tournée d’Eva a débuté le 6 novembre dernier, à Lille. Un grand moment pour elle.

Eva aurait aussi dû se produire à Nikaïa le 22 octobre. Une date reportée au 26 mars 2022, que la jeune femme attend avec impatience.

"Ma première à Nice, avant la Covid, était incroyable. J’espère que ce sera encore mieux la prochaine fois. Jouer dans ma ville, c’est quelque chose... Quand j’étais petite, j’allais souvent à Nikaïa avec ma mère. On avait vu Christophe Maé plusieurs fois."

Vendredi 25 mars 2022. Zénith Oméga, à Toulon. Tarifs: de 39 à 65 e. Rens. 04.94.22.66.77. www.zenith-toulon.com

Samedi 26 mars 2022. Palais Nikaïa, à Nice. Tarifs: de 39 à 65 e. Rens. 04.92.29.31.29. www.nikaia.fr

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.