“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

INTERVIEW. Manu Katché vous présente "The Scope", son dernier album, avant son concert à Mandelieu

Mis à jour le 01/02/2019 à 14:16 Publié le 02/02/2019 à 10:00
Ancien juré de Nouvelle Star, Manu Katché n’a pas de projets télé pour l’instant.

Ancien juré de Nouvelle Star, Manu Katché n’a pas de projets télé pour l’instant. Photo Arno Lam

INTERVIEW. Manu Katché vous présente "The Scope", son dernier album, avant son concert à Mandelieu

Après une tournée avec le Michel Jonasz Quartet, Manu Katché revient avec "The ScOpe", un dixième album en son nom. Ce disque, le célèbre batteur l’a voulu mélodique et accessible. Il le présentera sur scène à Mandelieu ce samedi 2 février. Il nous en a parlé dans le magazine Week-End.

Quand il n’est pas en studio ou sur scène pour accompagner les autres –de Peter Gabriel à Sting, en passant par Véronique Sanson et Francis Cabrel– Manu Katché compose pour lui. "The ScOpe", son dixième album en tant que leader vient de sortir.
Dix morceaux soul funk articulés autour de sa spécialité, la batterie. Des instrumentaux, essentiellement.
Mais qu’on ne s’y méprenne pas: pas de démonstration de technique ici. Pas de roulements sans fin ni de cymbales en furie. Dans ces disques en solo, Manu Katché veut de la mélodie. Et avec "The ScOpe", il veut faire danser.
Pour cela, il s’est entouré de son complice de longue date Jérôme Regard à la basse, de Patrick Manouguian à la guitare et d’Elvin Galland aux claviers, prodige du jazz de vingt-six ans qui réalise également l’album.
On croise aussi le chanteur sénégalais Faada Freddy, le rappeur parisien Jazzy Bazz et la chanteuse de folk américaine Jonatha Brooke sur trois titres vocaux.

C’est votre...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct