Rubriques




Se connecter à

David Hallyday, Avishai Cohen, Gregory Porter... Voici le programme du 15e Monte-Carlo Jazz festival

Du 23 novembre au 4 décembre, sept concerts sont programmés Salle Garnier. De Avishai Cohen à David Hallyday, ce seront toutes les couleurs du jazz qui sont proposées.

Joëlle Deviras Publié le 26/10/2021 à 05:06, mis à jour le 26/10/2021 à 14:19
Pour la première fois sur la scène de la Salle Garnier, David Hallyday se produira devant ses amis et sa famille de Monaco. Il clôturera cette 15e édition. Photo C. T./P. C./D. M./Franz Bouton

Ce Monte-Carlo Jazz Festival n’est pas une édition comme les autres. Non pas parce qu’il a quinze ans (l’anniversaire n’est pas si spectaculaire que cela, on en conviendra), mais parce qu’il s’agit de l’ultime programme concocté par Jean-René Palacio, directeur artistique de la Société des Bains de Mer, qui a fondé ce rendez-vous des amoureux du jazz et qui nous a quittés le 25 mai dernier à l’âge de 68 ans.

"Sentimentalement, c’est une édition forte", admet Gilles Marsan, qui a travaillé main dans la main avec le directeur artistique durant deux décennies et qui pilote aujourd’hui la programmation.

"JR", comme aimaient l’appeler ses amis, avait prévu un festival éclectique, pour que la jeune génération montante croise les artistes de renom; de quoi séduire le plus large public. Lui, découvreur de talents, fidélisait également musiciens et spectateurs comme pour construire une famille toujours plus grande.

David Hallyday en clôture

C’est ainsi que le festival débute avec Avishai Cohen (23 novembre), plusieurs fois programmé à Monte-Carlo.

 

Jamie Cullum (24 novembre) devient un habitué de la scène monégasque. Celui qui a donné le show sur la place du Casino au dernier Bal de la Croix-Rouge en juillet dernier saura étonner avec un tout nouveau spectacle.

Le lendemain, (25 novembre) Steve Hackett reprend les titres du groupe Genesis et ici, plus particulièrement, ceux donnés au Palais des Sport en 1977. Avis aux nostalgiques…

La semaine suivante (29 novembre), Gregory Porter proposera All Rise, des titres au carrefour du jazz et de la soul, du blues et du gospel.

Le 30 novembre, Marcus Miller était prévu ; il est empêché. Il cède sa date à un artiste pour la première fois invité au Monte-Carlo Jazz Festival: Chucho Valdès, pianiste de plus de soixante ans de carrière qui mêle tradition afro-cubaine, jazz, classique, rock. "Un pur produit de l’école cubaine", explique Gilles Marsan.

Place ensuite à Paul Personne avec Funambules aux accents électriques (3 décembre).

 

C’est David Hallyday qui devra clôturer cette 15e édition. Lui qui a des attaches familiales fortes à Monaco ne s’est pourtant jamais produit sur la scène de la Salle Garnier. Une occasion exceptionnelle donc pour voir le fils de Johnny qui enchaînait très souvent les dates à guichets fermés au Sporting d’été.

Savoir +
Monte-Carlo Jazz Festival, du 23 novembre au 4 décembre.
Tél. 98.06.36.36., de 10 à 19 heures, 7 jours/7.
Site Internet: www.montecarlolive.com

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.