“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Ces quatre musiciennes ne joueront que des partitions écrites par des femmes

Mis à jour le 13/03/2019 à 08:26 Publié le 13/03/2019 à 08:25
De gauche à droite : la violoncelliste Delphine Perrone, l’Azuréenne du groupe, les violonistes Sybille Duchesne-Cornaton et Jae-Eun Lee, ainsi que l’altiste Sofia Timofeeva.

De gauche à droite : la violoncelliste Delphine Perrone, l’Azuréenne du groupe, les violonistes Sybille Duchesne-Cornaton et Jae-Eun Lee, ainsi que l’altiste Sofia Timofeeva. Photos OPMC

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ces quatre musiciennes ne joueront que des partitions écrites par des femmes

Issues du Philharmonique de Monte-Carlo, elles donneront ce jeudi, à l'Auditorium Rainier-III, un concert consacré à des femmes compositrices, dont Marie Jaëll, à qui elles viennent de consacrer un disque.

À peine sorti de la Journée internationale des femmes, voici qu’on revient sur le sujet. Et c’est tant mieux ! Ici, ce sont quatre femmes musiciennes du Philharmonique de Monte-Carlo qui montent au créneau : les violonistes Sybille Duchesne-Cornaton et Jae-Eun Lee, l’altiste Sofia Timofeeva, la violoncelliste Delphine Perrone.

La violoncelliste est l’Azuréenne du groupe, étant née à Nice, ayant effectué ses études aux conservatoires de Menton et de Monaco, puis au conservatoire de Paris. Elle est la fille de l’ancien violoncelliste soliste Jacques Perrone, dont elle a pris la succession à son départ à la retraite.

Ces quatre femmes ont formé il y a deux ans un quatuor à cordes auquel elles ont donné le nom de Quatuor Jaëll.

Qui est Marie Jaëll ? Une des rares compositrices du XIXe siècle dont le nom soit resté dans l’histoire de la musique.

Œuvre riche

Les quatre musiciennes monégasques viennent de sortir le premier disque au monde consacré au quatuor de cette compositrice. L’enregistrement a été réalisé en octobre 2017 en l’église Saint-Charles, et a bénéficié de l’aide financière de la Compagnie monégasque de Banque.

On découvre une œuvre riche, abondante, dont l’andante est certes un peu simpliste, mais dont les trois autres mouvements sont expressifs, profonds, romantiques, portés par un bel élan, avec un scherzo particulièrement joyeux.

Cette œuvre, ces quatre musiciennes nous la feront entendre en concert pour la première fois à Monaco ce jeudi 14 mars à 18 heures. Lors de ce concert, elles joueront également, pour la première fois à Monaco, un quatuor de Fanny Mendelssohn – qui n’était autre que la sœur du grand compositeur Mendelssohn.

La musique mérite d’être jouée et écoutée au féminin. Les quatre femmes du Quatuor Jaëll sont là pour nous en convaincre.


Savoir +
Jeudi 14 mars, Auditorium Rainier-III, 18 h 30. Tarif : 13 euros.
Tél. +377.98.06.28.28.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.