“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

70e Festival de Musique de Menton: Lise de la Salle inaugure, ce vendredi après-midi, les concerts du Palais de l’Europe

Mis à jour le 26/07/2019 à 10:30 Publié le 26/07/2019 à 11:00
Lise de la Salle ouvre cet après-midi les concerts du palais de l’Europe.

Lise de la Salle ouvre cet après-midi les concerts du palais de l’Europe. Photo DR

70e Festival de Musique de Menton: Lise de la Salle inaugure, ce vendredi après-midi, les concerts du Palais de l’Europe

La pianiste de 31 ans, Lise de la Salle ouvrira la série de concerts du Palais de l'Europe dans le cadre du 70e Festival de musique de Menton.

Tout le monde se souvient, vers la fin des années quatre vingt dix, du premier concert à Radio France de la nouvelle "enfant prodige", une pianiste de 9 ans nommée Lise de la Salle.

Les médias s’emparèrent de son image d’enfant aux prouesses de virtuose.

Les années ont passé et, alors qu’il arrive à tant de surdoués aux talents précoces de disparaître de la lumière des projecteurs, Lise de la Salle demeure présente sur les scènes internationales, faisant toujours partie de ce qu’on appelle la "jeune génération" (elle a 31 ans), s’étant produite aussi bien en Europe, qu’au Japon avec l’Orchestre de la Radio japonaise ou en Amérique avec le Philharmonique de Los Angeles.

C’est elle qui ouvrira cet après-midi, à 18 heures, la série des concerts du Palais de l’Europe.

Cette année, ce lieu du centre-ville tout aussi prestigieux d’un point de vue culturel remplace le musée Jean Cocteau Collection Severin Wunderman actuellement en travaux de rénovation. Là où les jeunes, déjà artistes de renom seront les virtuoses de demain...

Elle fera valoir la clarté de son jeu dans des variations de Mozart, l’élégance de sa virtuosité dans des « Barcarolles » de Fauré, et toute sa maîtrise dans ce chef d’œuvre qu’est la dernière et trente-deuxième sonate de Beethoven.

On l’attend avec plaisir dans la diversité de ces répertoires.


Savoir+
Au palais de l’Europe, salon de Grande-Bretagne à 18 h. Renseignements au 04.92.41.76.95.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct