Vous avez été plus de 400.000 visiteurs à venir déambuler au marché de Noël de Monaco

Le marché de Noël de Monaco a fermé ses portes ce lundi soir. Pas une seule fausse note pour les commerçants et les forains qui signent, s’ils le peuvent, déjà pour l’an prochain.

Article réservé aux abonnés
Anne-Sophie Coursier Publié le 05/01/2023 à 09:48, mis à jour le 05/01/2023 à 09:48
Le marché de Noël a fait le plein pendant les vacances scolaires. Photo Cyril Dodergny

Qualifier le bilan du marché de Noël de positif est un doux euphémisme! Impossible de trouver un participant mécontent… Il faut dire que la fréquentation a été importante. La mairie a précisément enregistré 407.617 visiteurs sur toute la période.

Des mets régionaux d'ici ou d'ailleurs ont régalé les papilles des visiteurs. Photo J.F. O et C.D..

Ce lundi soir, les commerçants du marché de Noël, qui comprenait 20 stands alimentaires, 21 chalets de vente et 6 manèges, avaient même un certain vague à l’âme de fermer définitivement leur chalet à la fin de la journée. "C’était la première fois que je participais au marché de Noël de Monaco et je ne m’attendais pas à cela. C’était top à tous les niveaux, sourit Martine, de la société Elvrogest, vendeuse de la rose éternelle. Nous avons très bien travaillé. L’ambiance générale était excellente. Quant aux animations et la décoration, elles étaient magnifiques! Il n’y a pas d’âge pour les apprécier."

Martine a travaillé sur beaucoup de marchés de Noël. "Mais je n’en ai jamais vu un aussi beau marché, excepté en Suisse." La commerçante n’a pas vu le temps passé. "Mon Dieu que ce mois a passé vite. Quant à la soirée du 31, elle était fabuleuse! Je suis triste de quitter ce lundi soir le marché de Noël."

Des attractions qui ont fait le plein de visiteurs. Photo J.F. O et C.D..

Un début pluvieux et difficile

"Le début n’a pas été facile pourtant, relativise Philippe, gérant de Bijoux de Provence. Avec la météo, le début de mois ne s’annonçait pas très bien. Cette météo a très vite été oubliée." Philippe a aimé l’organisation et l’équipe d’animation. "L’organisation était parfaite, le service animation incroyable! Ici, il n’y a pas d’à peu près."

La sécurité au marché de Noël a également été très appréciée. "Ici, il n’y a aucun souci et le public aime cette sécurité", insiste le responsable du carrousel. Sur ce point, 18 surveillants ont été employés par la mairie de Monaco qui a aussi mobilisé une agence de sécurité externe.

 

Le marché de Noël comprenait 20 stands alimentaires, 21 chalets de vente et 6 manèges Photo J.F. O et C.D..

ne belle soirée du 31 décembre

Joëlle, vendeuse pour la distillerie de Monaco, venait elle aussi pour la première fois. Comme pour Martine, elle a pris du plaisir sur le marché. Elle a notamment savouré sans compter l’ambiance. " Il y a ici une très belle énergie. Une énergie positive. Je me suis épanouie durant ce mois. Nous avons créé beaucoup de liens entre nous et nous avons pris soin des uns et des autres. " En plus d’enregistrer de belles ventes, Joëlle a particulièrement aimé l’attitude des clients. "Les gens ont fait preuve d’une très grande courtoisie. "

Elisabeth, qui vendait des bougies pour son amie italienne, a elle aussi pris du plaisir avec le public. "Les passants étaient à l’écoute, posés et d’une grande politesse. Cela fait du bien. De plus, la clientèle était cosmopolite. J’ai croisé des Chiliens, des Boliviens, des Japonais, des Américains, des Russes, des Ukrainiens, de Transylvanie… Je me suis régalée avec tous!"

Vue générale sur le marché de Noël et sa grande roue Photo J.F. O et C.D..

"Une belle énergie"

Le commerce a aussi très bien fonctionné pour tous au moins jusqu’au 25 décembre. " Il y a même des entreprises qui sont venues acheter des lots entiers pour les employés", précise une vendeuse de produits d’épicerie fine.

Chez mémé Albine pas de four ou de cuisinière électrique, tout se fait au feu de bois. Chez les Pagnon, la pomme de terre est reine, car quelques mètres plus loin, les parents de Perle ont un chalet qui lui est dédié. Repas étranger au marché de Noël de Monaco. Photo Jean-François Ottonello.

Côté restauration aussi, c’est carton plein et jusqu’au dernier jour. " Si au début du marché nous avons eu peu de monde, une fois les vacances arrivées, c’était continuel. La soirée du 31 décembre, c’était tout simplement démentiel, raconte Sarah, de Wake and Waffle. On a vendu comme jamais."

Même son de cloche chez A Roca, qui a vendu tous ses barbagiuans. "Le flux a été continu, raconte Nelly, vendeuse. Nous avons travaillé sans s’arrêter. C’était génial!"

Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain. "Nous espérons surtout que nous pourrons revenir." En tout cas, les commerçants signent leur retour les yeux fermés.

Les danses traditionnelles se sont invitées aux festivités. Photo Jean-François Ottonello.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.