Rubriques




Se connecter à

Les ventes privées plus populaires que les soldes? Reportage à Cap3000

Les soldes d’hiver dans les Alpes-Maritimes démarrent ce mercredi 12 janvier et s’achèvent mardi 8 février au soir. Mais Noël à peine achevé, les enseignes affichent déjà sur leurs vitrines, des réductions en "avant-première". Reportage dans le centre commercial Cap3000, à Saint-Laurent-du-Var.

Ornella Van Caemelbecke Publié le 05/01/2022 à 14:00, mis à jour le 05/01/2022 à 13:58
Les soldes dans les Alpes-Maritimes débuteront ce mercredi 12janvier et s’achèveront le mardi 8février au soir. Photo O.V.

"Il faudrait être fou pour dépenser plus!", scandait le slogan d’une célèbre marque de chaussures, en 2010. Cela n’a jamais été aussi vrai. Noël à peine achevé, les enseignes affichent déjà des réductions en tout genre. "Ventes privées""Avant-première"... Partout sur les vitrines, on croise du "- Jusqu’à - 50%". Pourtant, les soldes d’hiver ne sont pas censées démarrer avant ce mercredi dans les Alpes-Maritimes.

"J’ai dû créer un compte client"

Depuis quelques années en France, les boutiques affichent des réductions en dehors des périodes officielles de soldes. Juste avant, juste après. Quasiment tout le temps, en fait.

Mais alors qui, aujourd’hui, paye encore le plein prix? Les ventes privées sont-elles devenues plus populaires que les soldes? Reportage dans le centre commercial Cap 3000, à Saint-Laurent-du-Var.

Nina sort son téléphone. "J’ai reçu plein de SMS de boutiques qui annonçaient leurs ventes privées", se souvient-elle tout en scrollant l’écran de son smartphone. Est-ce pour ça qu’elle fait les boutiques aujourd’hui? "Non, je n’ai pas cours, confie la lycéenne, j’ai eu de l’argent à Noël, je viens le dépenser! [Rires] Même si elle n’est pas venue exclusivement pour les "VP", comme on dit dans le milieu de la vente, cela ne l’a pas empêchée d’en profiter. Dans ses mains, deux sacs en kraft la trahissent. Ils viennent de grandes enseignes de boutiques de prêt-à-porter féminin. Et sur son ticket de caisse: "J’ai eu -30% car c’était la réduction appliquée à partir de trois articles." Avait-elle la carte de fidélité? "Non, mais j’ai juste dû créer un compte client pour en bénéficier."

 

"Nous, on ne demande pas la carte de fidélité pour bénéficier de l’offre, explique la vendeuse d’une boutique de cosmétiques, mais je sais que chez certaines enseignes, si vous ne l’avez pas, vous payez plein pot."

Ces ventes exclusives, comme le Black friday en novembre, sont devenues aujourd’hui plus populaires que les soldes, selon les commerçants et les clients croisés dans le centre commercial laurentin. Un avis également partagé par Stéphane Hugon, sociologue spécialisé dans le comportement du consommateur et du citoyen dans la société. Pour l’expert: "Les soldes marchent beaucoup moins bien depuis que nous nous sommes calqués sur le modèle américain". Et d’ajouter: "Il n’y a plus cet aspect exceptionnel, exclusif, d’opportunités. Ça a perdu la force que ça avait."

Mélanie, infirmière, est devenue une adepte des ventes privées: "Je me fais plaisir à ce moment-là car il n’y a personne dans les magasins, les réductions sont souvent plus intéressantes et il y a plus de choix. Durant les soldes, il n’y a que des vieilleries, du second choix."

Le caractère "avant premières" séduit les consommateurs. Et si la plupart viennent plus pour flâner que pour faire les boutiques, la grande majorité d’entre eux bénéficieront d’une réduction. Qu’ils l’aient cherché ou non. Martha ressort d’un magasin de décoration. "J’ai pu avoir des articles à - 50%", se réjouit la retraitée. Reviendra-t-elle pour les soldes? Elle hausse les épaules. "Bah non, ce n’est pas la peine..."

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.