“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

On a vu la suite de "Mektoub my Love" d’Abdellatif Kechiche au Festival de Cannes et c'était beaucoup trop long

Mis à jour le 24/05/2019 à 08:25 Publié le 24/05/2019 à 08:25
Au casting, on retrouve: Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Salim Kechiouche, Lou Luttiau, Alexia Chardard ou encore Hafsia Herzi.

Au casting, on retrouve: Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Salim Kechiouche, Lou Luttiau, Alexia Chardard ou encore Hafsia Herzi. Photo Pathé Distribution

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

On a vu la suite de "Mektoub my Love" d’Abdellatif Kechiche au Festival de Cannes et c'était beaucoup trop long

Le nouveau film d’Abdellatif Kechiche, "Mektoub my Love: Intermezzo", a été présenté en sélection officielle du 72e Festival de Cannes ce jeudi 23 mai.

Cannes se réveille avec la gueule de bois après la projection du nouveau film d’Abdellatif Kechiche, "Mektoub my Love: Intermezzo".

3h40 de danses techno-twerk et de bavardages sans intérêt, filmés en temps réel, à hauteur de popotin, dans une discothèque de Sète, avec une scène de sexe acrobatique de 12 minutes dans les toilettes.

Projeté à 22h00 en séance officielle, dans une version de travail inachevée, le film a vidé une partie de la salle et s’est attiré une sévère volée de bois verts critique. "Le désastre de l’édition", selon le critique américain Justin Chang.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.