“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le film "Mortal Kombat" est à réserver aux fans

Mis à jour le 14/05/2021 à 18:19 Publié le 14/05/2021 à 18:00
Capture d'écran du film "Mortal Kombat"

Capture d'écran du film "Mortal Kombat" (Photo Warners Bros)

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Le film "Mortal Kombat" est à réserver aux fans

Ce reboot adapté du jeu vidéo et dirigé par l’australien Simon McQuoid reste fidèle à l’original. À voir en VOD.

L’histoire

Lorsque les plus grands champions de la Terre sont appelés à combattre les ennemis de l’Autre Monde, ils doivent découvrir leurs véritables pouvoirs pour sauver notre planète de l’annihilation totale…

Notre avis

A quelques exceptions près: Silent Hill de Christophe Gans et à une moindre mesure, le récent Pokémon Détective Pikachu de Rob Letterman, les adaptations de jeux vidéo en film sont rarement concluantes. En témoignent les nombreux longs métrages de Paul W.S. Anderson, devenu le spécialiste de ce type de portage en n’évitant jamais le côté série B ou Z avec, à son actif, plusieurs Resident Evil, le récent Monster Hunter… et, déjà, en 1995, un Mortal Kombat porté par Christophe Lambert.

En plus d’avoir pour mission de faire table rase du passé, ce reboot, dirigé par l’australien Simon McQuoid met un point d’honneur à rester fidèle à l’œuvre originale. Pas une mince affaire puisque la franchise, dès sa première apparition dans les salles d’arcade en 1992 a imposé un style extrêmement gore… Ce qui n’avait pas manqué, de susciter une polémique sur la violence dans les jeux vidéo.

Un côté sanglant que l’on retrouve dans ce cru 2021. L’hémoglobine coule à flot et les exécutions – fatalities sont sauvages. Sans être virtuoses, les joutes sont efficaces et les coups portés sont calqués sur ceux du jeu. Certains bruitages sont même de la partie.

Dans ce choc entre les forces obscures menées par Shang Tsung et les guerriers de la planète Terre chapeautés par Raiden, nombre de personnages emblématiques de la saga répondent présents. Les militaires Sonya Blade et Jax, le bad guy Kano, la dangereuse Mileena, Goro le géant aux quatre bras, les héros Liu Kang et Kung Lao… Sans oublier les incontournables Scorpion et Sub-Zero, lequel, avec son pouvoir glacial s’impose ici comme le méchant de service. Pour autant, le scénario prend des libertés, avec la présence de Cole Young, un combattant inédit.

Véritable néophyte, il est le regard extérieur, une porte d’entrée à tous ceux qui ne connaissent pas l’univers. Ces derniers regretteront toutefois que certaines zones d’ombres subsistent, en particulier sur l’origine de ce tournoi, où l’enjeu est la survie de l’humanité. Tournoi qui, par ailleurs, n’a pas vraiment lieu… Sans doute pour garder suffisamment de matière pour une suite, annoncée par la fin ouverte.

Difficile également de passer outre l’interprétation, passable, et les dialogues longs et sans relief, qui coupent le rythme entre deux bastons. A réserver principalement aux fans, donc.

 

Savoir +

(Etats-Unis, 1h50), de Simon McQuoid. Avec Lewis Tan, Jessica McNamee, Josh Lawson.

Film disponible en achat digital sur: iTunes, Apple TV, Amazon, Prime Video, Google Play, YouTube, Sony Playstation, Microsoft Xbox, Rakuten TV, Orange, CanalVOD, Bbox Bouygues, SFR, UniversCine, Filmo TV et Video Futur.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.