“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le cinéaste serbe Emir Kusturica président du jury de la 16e édition du Monte-Carlo Film Festival

Mis à jour le 05/03/2019 à 08:08 Publié le 05/03/2019 à 11:00
Aux côtés de l’organisateur Ezio Greggio, hier pour le lancement du festival : le réalisateur Emir Kusturica et les comédiennes Mathilda May et Sandra Milo.

Aux côtés de l’organisateur Ezio Greggio, hier pour le lancement du festival : le réalisateur Emir Kusturica et les comédiennes Mathilda May et Sandra Milo. Photo Jean-François Ottonello

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Le cinéaste serbe Emir Kusturica président du jury de la 16e édition du Monte-Carlo Film Festival

La 16e édition du Monte-Carlo Film Festival de la comédie s’est ouverte ce lundi avec Emir Kusturica comme président du jury. Plusieurs séances sont accessibles librement au public.

Vive la comédie ! » Le refrain est le même pour Ezio Greggio depuis seize éditions. Le président du Monte-Carlo Film Festival de la comédie a ouvert ce lundi après-midi son rendez-vous annuel en Principauté dédié au septième art.

Et en parlant de "mythe du cinéma" pour présenter le président du jury cette année, Emir Kusturica. Les deux hommes se sont rencontrés il y a quelques années dans les gradins de San Siro où Kusturica préparait un documentaire sur Diego Maradona.

Arrivé ce lundi de Chine et un peu déboussolé dans le décorum de la conférence de presse, le réalisateur s’est dit ravi de prendre part à ce festival, "car la comédie est le genre que j’aime le plus. Faire une bonne comédie est bien plus difficile que réussir un film sérieux".

Douze films en compétition

À ses côtés, il sera notamment entouré par les comédiennes Sandra Milo et Mathilda May. La première est une icône du cinéma italien pour avoir joué devant la caméra de ses plus illustres compatriotes: Fellini, Rossellini et Pietrangeli.

La seconde est une des plus sensuelles actrices française, icône des années 80. Et ravie de prendre part à ce festival. "La comédie est une manière de vivre la vie, de mettre une distance et d’être un mode d’expression pour parler de choses que l’on ne pourrait pas dire autrement."

C’est l’enjeu de la douzaine de films sélectionnés et projetés toute la semaine en Principauté. Un casting international avec des longs-métrages venus d’Espagne, d’Angleterre, du Canada, de Hongrie, de Roumanie ou d’Italie notamment. Le bal sera ouvert aujourd’hui à 11 heures avec la projection du prometteur: "Le mystère Henri Pick", un film français porté par Fabrice Luchini et Camille Cottin.

Pour le public, il est possible d’assister à toutes les projections gratuitement (le programme est disponible sur www.montecarlofilmfestival.net) en retirant des places au guichet de la direction du Tourisme.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.