“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'aventure des "gueules de Monaco" retracée dans le film "Inside Out Project"

Mis à jour le 06/04/2017 à 12:28 Publié le 06/04/2017 à 05:59
Le Grand Prix de Monaco 2016 avait été une vitrine sans pareille pour le projet et les clichés des bolides passant sous le nez des modèles de Mr OneTeas avaient fait le tour du monde.

Le Grand Prix de Monaco 2016 avait été une vitrine sans pareille pour le projet et les clichés des bolides passant sous le nez des modèles de Mr OneTeas avaient fait le tour du monde. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'aventure des "gueules de Monaco" retracée dans le film "Inside Out Project"

Le 4 avril 2016, Mr OneTeas entamait une série de 600 portraits de « gens qui font Monaco » avant de les afficher sur la façade du Ni Box. Une aventure désormais objet d'un court film

Il y a tout juste un an, le street-artist Anthony Alberti, alias Mr OneTeas, troquait ses bombes de peinture pour un appareil photo. L'objectif : compiler 600 portraits des "hommes et femmes de l'ombre qui permettent à Monaco d'être aussi étincelant".

Des jeunes et des vieux. Des actifs ou des retraités. Des ouvriers ou des cadres. Bref, un éventail de « petites mains » quotidiennement impliquées dans le rayonnement de la principauté, sans souvent même y résider. Des inconnus et quelques proches de l'artiste qui, trois semaines plus tard, eurent toutes et tous le privilège de retrouver leurs bobines affichées en grand format sur la façade maritime et atypique du Ni Box. Autant de sourires et grimaces exhumées voilà deux jours dans un clip vidéo signé Arnaud Moro et voué à célébrer le premier anniversaire de l'événement. Quatre minutes de coulisses où le bonheur colle à la pellicule. Une certaine idée du vivre-ensemble en somme.

"Osez être vous-même"

À l'origine de cette initiative, un projet mondial lancé par l'artiste JR en 2011. Des portraits en noir et blanc et une idée qui n'ont pas tardé à faire des petits.

Parmi eux, Mr OneTeas, convaincu par un ami de répondre à une invitation de la Team JR.

"J'ai passé trois mois à New York en 2014. La Team JR avait ouvert son concept aux villes qui en faisaient la demande avec pour seule obligation de défendre une cause et de réaliser au moins cinq portraits. Un message a été posté sur Instagram : "We want to come in Monaco". Un ami m'a dit : "Si ce n'est pas toi qui le fais, ce ne sera personne"."

Comme souvent chez OneTeas, l'amitié sonne le début d'un nouveau projet. Sa cause ? Les autres. Ces gens qui fourmillent chaque jour dans la principauté, la font vivre et grandir. De grandeur il sera aussi question dans la réalisation, puisque 689 portraits seront tirés en trois jours ! 580 trouveront place sur la façade du Ni Box, les 100 autres - faute de place - trouvant refuge dans sa cage d'escalier. Avec, pour chacun, une expression propre en réponse au slogan, la griffe, de OneTeas: "Dare to be you" (Osez être vous-même).

Qu'il se présente spontanément ou qu'on lui tende la main, chaque modèle aura été immortalisé dans un lieu de vie de la principauté. De la place d'Armes à Saint-Charles, d'un chantier au port, de Fontvieille aux portes du Palais princier. C'est d'ailleurs sur le Rocher que le projet a vraiment démarré. Au terme d'une audience avec le prince Albert conclue par un accord de principe. Souverain dont le visage sera symboliquement collé à côté d'une vieille femme handicapée ayant travaillé toute sa vie à Monaco.

"Tendresse et affection"

Suivront les coups de pouce de la DPUM, de la mairie, du Ni Box et "d'une équipe merveilleuse", épouse et amis en tête. Mais un tel projet ne pouvait se heurter à quelques tracas, que seuls les proches et un bon assureur permettront d'outrepasser.

Au final, le Inside Out Project aura coûté ses économies et quelques cheveux blancs à Mr OneTeas. Mais, hier, au moment d'annoncer qu'un autre film - cette fois de 10 minutes avec une voix off retraçant le projet - serait publié en fin de mois, pour l'anniversaire de la pose des photos sur le Ni Box, seule l'émotion ressurgissait.

"Je suis tellement heureux qu'en faisant ce travail avec le cœur et beaucoup de volonté, on ait laissé un autodidacte monter un tel projet à Monaco. J'espère qu'à l'avenir l'Etat n'hésitera pas à confier d'autres projets d'envergure à des autodidactes comme moi sur Monaco."

Quant aux contributeurs, aux modèles, aux "gueules de Monaco", les voilà acteurs d'un film qui fera date. "Une personne m'a dit que ce film retranscrit de la tendresse et de l'affection. Je suis comme ça!", se félicite Anthony Alberti, qui révèle avoir "imprimé chaque photo en format A3 pour le Jour de l'An et l'avoir offert à chaque participant que j'ai croisé depuis, avec une petite carte". Et de grands souvenirs…

Photo M.A.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.