Rubriques




Se connecter à

Jean Dujardin démarre le tournage d'un nouveau film mardi dans les Alpes-Maritimes

Ce mardi, l’acteur commence le tournage du nouveau film de Denis Imbert, Les Chemins de Pierre, dans lequel il tient le rôle principal, celui de l’écrivain Sylvain Tesson.

Alain Grasset magazine@nicematin.fr Publié le 13/09/2021 à 18:18, mis à jour le 13/09/2021 à 18:18
(Photo Patrice Lapoirie)

Il pourrait y avoir du monde ce mardi matin sur le quai de la gare de Tende. Une bonne surprise les y attend. En effet, ils auront la chance de pouvoir assister au début du tournage du film Les Chemins de Pierre, réalisé par Denis Imbert avec Jean Dujardin dans le rôle principal, celui de l’écrivain Sylvain Tesson, entouré de Jonathan Zaccaï, Izïa Higelin et Anny Duperey.

Ce long-métrage est l’adaptation du livre de l’écrivain Sylvain Tesson, Sur les chemins noirs, publié chez Gallimard en octobre 2016.

Ces premières séquences qui se déroulent à Tende sont un événement pour les habitants de Tende durement touchés l’année dernière par la tempête Alex.

Clément Miserez, le producteur, y tenait énormément: "D’abord, on veut être assez respectueux du parcours de Sylvain Tesson tout au long des neuf semaines de tournage, qui se dérouleront donc du massif du Mercantour ces jours-ci jusqu’au Cotentin. Ensuite, parce qu’il était important de venir soutenir les habitants de cette région des Alpes-Maritimes qui ont été victimes de cette terrible tempête Alex. À notre manière, il fallait faire quelque chose pour eux. Nous sommes très heureux de les supporter."

 

L’accident de l’écrivain

Les Chemins de Pierre raconte précisément ce qui est arrivé à l’écrivain. Le 21 août 2014, il fait une chute de plusieurs mètres alors qu’il escalade, totalement ivre, la façade du chalet de son ami Jean-Christophe Rufin, à Chamonix. Un accident très grave qui le plonge dans le coma durant plusieurs semaines à l’hôpital d’Annecy, souffrant de multiples fractures.

Dans son entourage, l’inquiétude est grande quant à ses chances de survie. Victime d’une paralysie faciale, il doit pratiquer d’importantes séances de rééducation pour retrouver ses facultés motrices. Finalement sorti du coma, Sylvain Tesson décide d’entreprendre un périple en France qui le mènera du sud-est au nord-ouest, en n’empruntant que les petits "chemins noirs". Ceux indiqués sur les cartes IGN au 1/25.000e.

Son aventure débute le 24 août 2015 à Tende et s’achève dans le Cotentin le 8 novembre. Il décide ensuite d’en faire un livre Sur les chemins noirs. Sorti en octobre 2016, c’est un gros succès, avec 230.000 exemplaires vendus. Un ouvrage dont l’histoire commence ainsi: "Le 24 août, à la frontière italienne. C’était mon premier jour de marche, depuis la gare de Tende où m’avait mené le train de Nice. Je montai à pas faibles vers le col. Des graminées blondes balayaient l’air du soir. Ces révérences étaient une première d’amour, de beauté pure. Après des mois si tristes, même les moucherons au soleil offraient d’heureux présages. Leur nuage dans l’or tiède adressait un signe à la solitude."

 

Pour camper Sylvain Tesson, Jean Dujardin s’est laissé pousser la barbe. Il est prêt pour affronter ces deux mois de tournage. Clément Miserez confie: "On rêvait de l’avoir. Mais là c’est le fruit du hasard. Jean a mis sur son compte Instagram le roman de Sylvain Tesson qu’il avait beaucoup aimé et alors qu’on venait de terminer le scénario. C’était une véritable aubaine! Il a eu envie d’interpréter ce personnage qui se reconstruit après son terrible accident. Jean durant ses vacances a fait attention à ne pas prendre des kilos de trop. Il est très affûté. En forme physiquement. De plus, c’est un marcheur et il adore la nature."

Pour le maire de Tende, Jean-Pierre Vassallo, le tournage du film est également important: "Cela nous permettra de faire connaître encore un peu plus notre commune. Jean Dujardin va aussi apporter un plus au film. C’est vraiment un plaisir de l’accueillir ici avec toute l’équipe de tournage laquelle fera travailler des artisans locaux. Nous aimerions d’ailleurs que de nombreux tournages se déroulent dans notre commune."

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.